Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 14:17
Le 24, j'ai pris un bus à Jiuzhaigou pour me rendre à Songpan. Le trajet ne durait que 2h mais j'ai cru que j'allais mourir de froid.

7h30 : 4 passagers dans un bus poussif qui ne tient plus que par quelques boulons et, surtout, sans chauffage. Nous ne sommes qu'à 2000 m d'altitude mais dans l'aube glaciale et en dépit de mes bottes fourrées, je ne parviens pas à me réchauffer. Je me recroqueville et tente d'ignorer le vent qui s'engouffre par les fentes des vitres qui ferment mal. Les activités d'un Tibétain me distraient un peu : à un moment donné, il ouvre la fenêtre et jette dehors plusieurs papiers colorés. Je suppose qu'il s'agit de papiers de prière mais je me demande pourquoi il les lance à cet endroit là car je n'ai rien remarqué de spécial à l'extérieur. Je suis tellement transie que je n'arrive plus à faire bouger mes orteils : j'imagine déjà mes pieds violets, nécrosés. Le calvaire prend fin, nous arrivons enfin à Songpan (plus de 2500m d'altitude).

Je tombe un peu au mauvais moment, la fête du printemps (le nouvel an chinois) tombe le lendemain et beaucoup de bâtiments (commerces, hôtels,...) sont déjà fermés. Un homme m'aborde, il tient une pension et s'occupe de l'organisation de treks à cheval. Cela m'intéresse mais déception : pas de treks pour cause de nouvel an. Bon, tant pis, je rentrerai donc à Chengdu le lendemain. L'homme me répond alors que c'est impossible : pas de bus avant le 29 !!! Panique à bord !!! Je m'effondre intérieurement : "c'est la catastrophe" ! Je ne peux pas rester 5 jours ici, je vais prendre trop de retard sur mon programme surtout si, en plus, je ne peux faire ni trek ni rien ! Quelles solutions me reste-t-il? Louer un véhicule pour retourner à Chengdu ? Si je pouvais trouver quelqu'un pour partager les frais, cela pourrait être possible, mais je crois bien être la seule étrangère dans le coin. En attendant d'avoir une idée lumineuse, je vais me promener en ville.

Je suis un peu déçue : elle me semble plus chinoise que tibétaine. Certes, certains habitants sont habillés à la mode tibétaine mais l'architecture générale de la ville est très chinoise et les commerces n'ont rien de spécifique.

La vieille ville est entourée d'un mur d'enceinte dont les portes demeurent intactes.
































Subsistent également deux ponts en bois couverts (voici l'un d'eux).















En s'écartant de la rue principale, on peut aussi voir des maisons en bois.
































Que fait cet homme ? On ne voit pas tès clairement sur la photo mais il est, en fait, en train d'utiliser une sorte de chalumeau pour sécher (?) des parties du corps d'un porc.












Voici ce que cela donne.





























Les habitants vêtus de façon traditionnelle portent des vêtements très sombres, une sorte de manteau noir attaché par une ceinture rouge. Pas très jolis par rapport à ceux que j'ai vus dans l'ouest du Sichuan.










Je me voyais décidément mal rester ici plusieurs jours et, finalement, j'ai trouvé une solution - coûteuse - mais bien utile : l'avion. Jiuzhaigou étant très touristique un aéroport se situe à mi-chemin entre Songpan et la vallée et j'ai finalement décidé de retourner à Chengdu par avion. Voilà comment je me suis retrouvée le 25 dans la capitale du Sichuan et c'est une bonne chose.

En effet, de retour dans mon auberge de jeunesse, alors que je me demandais comment j'allais me débrouiller pour la suite de mon voyage puisque la gare routière était fermée et alors que je discutais avec une des employées de l'auberge, un Chinois m'a entendu parler de Danba. Il m'a alors dit qu'il voulait y aller aussi avec un groupe d'amis et qu'ils comptaient peut-être louer un véhicule et que je pourrais me joindre à eux si je le désirais. J'ai rencontré les autres, ils me semblaient sympas, ils parlaient un peu anglais et surtout ils avaient l'air de vrais voyageurs et très désireux de découvrir des villages typiques. Bref, j'ai laissé faire mon intuition et ai décidé de les suivre. La suite montrera que j'ai eu raison !...

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Sichuan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives