Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 17:50
Je ne vous cache pas que, pour avoir entendu des avis très constrastés et des critiques très sévères sur cette ville tentaculaire, j'avais un a priori plutôt négatif à son égard avant même d'y poser mon sac.

Parmi les reproches que l'on fait à Shanghai, ce qui revient le plus (parmi les Chinois, en tout cas), c'est que les Shanghaïens méprisent tous ceux qui ne sont pas originaires de la cité même s'il s'agit de personnes venant de villes proches. Je ne sais pas coment se traduit concrètement cet orgueil et ce mépris envers les autres, mais j'ai rencontré divers Chinois(es) qui détestent Shanghai pour cette raison.

En ce qui concerne les étrangers, les sentiments sont plus contrastés : j'ai rencontré des profs anglophones et français qui enseignent là-bas et qui adorent car c'est une ville internationale où l'on trouve de tout et où tout est possible ou presque (on peut comprendre que cet aspect des choses plaise à certains); mais j'ai également discuté avec d'autres étrangers qui ne supportent justement pas ce côté trop international et surtout l'état d'esprit des habitants de Shanghai. Ces étrangers m'expliquaient que beaucoup de Shanghaïens sont des nouveaux riches, très superficiels et souvent désagréables car très imbus d'eux-mêmes et qui ne cherchent rien d'autre qu'à en mettre plein la vue en ne perdant pas une occasion d'étaler leur fortune devant les autres. Ces étrangers expliquaient qu'ils ne supportaient pas le manque de retenue, de modestie voire le mauvais goût dont faisaient preuve certains de ces nouveaux-riches. C'est également un reproche que j'ai entendu dans la bouche de quelques Chinois.

undefined N'habitant pas à Shanghai et n'y étant restée qu'une journée et demie, je n'ai pas pu percevoir quelle est la mentalité des Shanghaien; mais ce qui est sûr, c'est que c'est une ville qui ne vit que pour et par le commerce. Il semble qu'on puisse trouver de tout à Shanghai. Il faut bien dire que si elle mise tout dans ce domaine, c'est que la ville n'a pas beaucoup d'autres choses à offrir : elle ne pourra jamais rivaliser avec le patrimoine et la richesse historique de Beijing ou de Xi'an, par exemple.





Voici Nanjing DongLu, la rue la plus commerçante de Shanghai. Pas très intéressante pour moi qui ne m'intéresse pas aux boutiques et encore moins aux magasins de luxe, mais si vous cherchez des Rolex ou des sacs, vous ne serez pas déçus : un vendeur (revendeur ?) vous abordera presque à chaque pas. C'est sûr que s'ils savaient mon salaire, ils ne m'auraient même pas regardée !





undefinedShanghai joue aussi la carte de la modernité - à outrance ? - en ne cessant d'édifier des immeubles plus hauts les uns que les autres. Cette ville n'a rien de chinoise (en comparaison, Beijing a pour moi beaucoup plus de charme que Shanghai, notamment grâce  à ses hutongs qui lui donnent une vraie personnalité);




Ici, c'est Pudong, le quartier le plus moderne de Shanghai avec son emblématique tour de télé.





undefinedcela dit, on peut toujours y voir quelques petits quartiers qui vivent à un autre rythme à l'ombre d'immenses immeubles.




















undefinedPetites rues avec des petits vendeurs installés un peu partout et proposant de tout: des peignes en passant par des choux ou des DVD piratés ....














Alors, Shanghai, vaut-elle le coup du point de vue touristique, malgré tout ?
Ce n'est certes pas la ville la plus intéressante de Chine mais elle possède quelques quartiers qui méritent le détour, notamment le Bund. Le Bund désigne un long quai qui longe la rivière Huangpu. Il offre une vue sur le quartier Pudong (première photo) et il est bordé de bâtiments qui témoignent de son passé colonial. Cette ancienne avenue boursière accueille désormais des banques, des grands magasins ou des restaurants. Je crois que le Bund est l'endroit que je préfère à Shanghai avec son passé et son futur en vis-à-vis; il symbolise bien cette grande métropole.

undefined

















Autre quartier représentatif de Shanghai : la vieille ville autour du Yuyuan. Je n'ai pas visité le jardin Yu puisque je le ferai en mai, mais je me suis promenée dans le bazar autour et, croyez-moi, si vous n'aimez pas la foule, n'y allez surtout pas le week-end ! Evidemment, je n'ai pas trouvé mieux que de m'y rendre un samedi; autant vous dire qu'il ne faut pas plus d'une heure pour devenir agoraphobique ! J'ai rarement vu autant de gens rassemblés dans un endroit public (à part les gares en Chine !). Le quartier autour du Yuyuan est soi-disant traditionnel mais c'est vraiment "soi-disant". Tout n'est que boutiques de souvenirs ou restaurants et, surtout, tout y est incroyablement kitchissime. C'est assez amusant de déambuler dans les ruelles bondées mais on se lasse rapidement de la foule, des bousculades et d'être interpellé à chaque pas par les vendeurs de souvenirs.


undefined


















undefinedEtant donné que nous étions en pleine fête du printemps (du nouvel an), le quartier était joliment décoré, peut-être un peu trop....
















undefined

























Un quartier qui mérite particulièrement le détour, à mon avis : l'ancienne concession française. Pas très loin du Yuyuan, c'est aujourd'hui un élégant quartier résidentiel avec boutiques de luxe, restaurants et places ombragées. Le quartier Xintiandi est particulièrement chic avec ses maisons restaurées.

undefined





















undefinedUn peu plus et on se croirait presque à Paris avec ses cafés et ses terrasses en plein air....

C'est à l'étranger que l'on réapprend à apprécier des choses qui nous semblaient banales dans notre pays...
C'est vrai que je n'aime jamais autant la France que lorsque je suis loin d'elle ! et que je n'aime jamais rien autant que de trouver des choses qui me la rappellent... et donc, j'ai beaucoup aimé ce très joli quartier arboré (où aucun plat n'est à moins de 50 yuans !) très tranquille et si élégant. On est loin de la Chine ....





Dernier soir à Shanghai et traversée du Huangpu par le tunnel touristique du Bund (50 yuans l'aller/retour ! mais bon, je m'accorde ce genre de petites folies de temps en temps lorsque mon buget de la journée le permet). Le tunnel est éclairé par des lasers, des faisceaux, des jeux de lumière que l'on voit bien puisqu'il ne s'agit pas d'un métro mais de petites cabines aux larges baies vitrées. Cela n'a rien de transcendant mais c'est amusant !



undefinedundefined














arrivée de l'autre côté du Bund, autrement dit à Pudong avec vue justement sur le Bund.

undefined





















undefinedRetour sur le Bund avec Pudong, d'un côté





















undefinedet l'avenue Zhongshan, de l'autre



















Repost 0
Published by armel - dans Shanghai
commenter cet article

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives