Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 13:56

 

P1000028Le froid est l'une des principales caractéristiques de Harbin en hiver. C'est d'ailleurs pourquoi la ville est surtout connue pour son festival de glace et de neige. Mais, sans même se rendre sur le site du festival, on est déjà frappé par les nombreuses sculptures de glace visibles un peu partout dans la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il fait si froid que la rivière elle-même est complètement gelée et recouverte de neige. On peut marcher dessus sans aucun problème, on voit même des véhicules y circuler ! Je n'avais jamais vécu cette expérience auparavant.


 

P1000068P1000067

  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cérémonie d'ouverture avait lieu le 5 janvier cette année mais beaucoup d'attractions étaient déjà ouvertes au public depuis fin décembre, de sorte que nous avons pu voir les célèbres sculptures de glace et de neige. Certaines n'étaient pas complètement terminées mais c'était aussi intéressant d'observer leur façonnement.

 

Les sculptures de glace sont toutes illuminées la nuit. Le premier soir, nous avons fait un tour dans le parc Zhaolin. Ce sont surtout les sculptures représentant des monuments qui sont impressionnantes; parmi ceux-ci, on pouvait reconnaître : le temple du Ciel (à Beijing), le bateau de marbre du palais d'été (à Beijing), un pont du vent et de la pluie (minorité Dong dans le sud de la Chine)... Il y avait aussi des pagodes, des ponts, des arches...

 

P1010641

 

 

P1010625

P1010633

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1010638

P1010645

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1010651

P1010664

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous sommes également rendus sur l'île du Soleil, de l'autre côté de la rivière, pour aller voir les sculptures de neige.

 

P1030717

Alors, comment fait-on ces scultpures ? On a vu qu'un cadre en bois est d'abord érigé et qu'on le remplit de neige à l'aide de gros caissons soulevés par des grues. Et c'est à partir de là que les sculpteurs commencent leur travail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000151

Les grandes sculptures sont vraiment saisissantes, par contre, les petites sculptures sont de qualité moyenne. En fait, je trouve que les détails sont assez grossiers; je m'attendais à plus de précision. Mais il faut dire que les ouvriers ? artistes ? travaillent très vite et qu'ils avaient encore beaucoup à faire avant la cérémonie d'ouverture.

 

Cette année, le thème principal était l'Italie, comme le prouve ce visage qui ne vous est pas inconnu. C'était intéressant car on voyait que le sculpteur avait une photo du portrait dans une main à laquelle il se référait constamment pendant qu'avec une sorte de grattoir dans l'autre main, il sculptait la neige.

 

 

 

 

P1000153

P1000158

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000173

P1000178

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre attraction, en-dehors des sculptures : le parc des tigres de Sibérie !!

 

P1000182Les tigres de Sibérie vivent en Russie orientale, en Corée du nord et dans le nord-est de la Chine. Ce parc a pour mission d'étudier le tigre de Sibérie - espèce menacée - et de l'élever avant de le relâcher dans la nature. Cela dit, je ne sais pas trop comment le parc prépare les tigres à la vie sauvage puisque les visiteurs ont la possibilité d'acheter des poulets pour les jeter aux tigres.

 

On traverse en voiture grillagée le parc où l'on peut voir une centaine de tigres, ainsi que des lions d'Afrique (?!) et des tigres blancs.

 

Les tigres sont très grands et forts. Je suis sûre qu'il ne ferait qu'une bouchée d'un être humain.

 

 

 

P1000195

P1000203

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons passé notre dernière soirée sur le principal site du festival : les sculptures de glace. Les sculptures sont impressionnantes (désolée pour les répétitions mais je n'arrive pas à trouver de mot plus juste) et occupent un vaste espace. C'est absolument effarant. Chaque sculpture est illuminés par de multiples néons; c'est très coloré. On en prend plein la vue. C'est à la mesure de la Chine .... démesuré. Tout comme le prix de l'entrée, d'ailleurs... Beaucoup de sculptures sont aménagées pour permettre au public - petits et grands - de faire de chouettes glissades.

 

P1000076

P1000089

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000090

P1000079

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces trois jours à Harbin sont passés très vite. Cette ville vaut vraiment le coup en hiver. Tout m'a plu, les sculptures, bien sûr, mais aussi l'influence russe dans la ville, la neige à perte de vue (de l'avion, c'est super impressionnant), ce froid si intense,...


Repost 0
Published by armel - dans Heilongjiang
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 12:30

 En Chine, ce sont les lieux de culture mixte qui m'intéressent le plus. C'est pourquoi j'ai adoré les sites sur l'ancienne route de la soie; le Sichuan et le Yunnan en raison des nombreuses minorités et de l'influence tibétaine; les tulou dans le Fujian (lié à une minorité), et désormais, Harbin où nous avons passé trois jours à l'occasion du nouvel an.

 

 

http://www.dalkia.com/energy/ressources/images/2/210,374,raw,chine-harbin.jpgLa première chose qui me vient à l'esprit, si je repense à Harbin, c'est. ... le froid. Ok, ce n'est pas très original, j'admets, mais je n'ai pas l'habitude des - 20 °c; alors, oui, il faisait froid, vraiment froid. Un froid glacial, piquant; supportable en pleine journée sous le soleil; mais insupportable à l'ombre ou dès le crépuscule qui arrive très tôt. A 14 h, on avait l'impression qu'il était 18 h.

 

 

 

 

 

 

 

P1010888 Il y a de la neige, mais pas des mètres et des mètres. Par contre, ce qui frappe, c'est que les rues de la ville ne sont pas boueuses (comme c'est le cas lorsque la neige fond) car, justement, la neige ne fond pas en raison des températures tout le temps négatives !! Les parties de la ville pas dégagées sont donc recouvertes d'un manteau de neige immaculé.

 

 

 

 

 


 

L'autre particularité de Harbin, c'est évidemment l'influence russe au niveau architectural, notamment. L'histoire de Harbin est fortement liée à la Russie. Fin du 19ème siècle, beaucoup d'ouvriers russes se sont installés à Harbin lors de la construction d'un chemin de fer reliant Vladivostok à Harbin et à Dalian. Puis, des réfugiés russes au début du 20ème siècle sont arrivés en masse. Après sa conquête par les Japonais, la ville a été libérée par l'armée soviétique qui permit aux soldats du Guomindang de s'y installer avant qu'elle ne tombe finalement sous le contrôle de l'armée populaire de libération chinoise en 1946. La Russie est maintenant un important partenaire commercial de la région et les Russes représentent la grande majorité des étrangers de la ville.

 

P1010920Nous avons commencé notre visite de Harbin par la découverte de l'héritage russe de la ville. Le must est évidemment l'église Sainte Sophie. C'est une magnifique église orthodoxe, la plus grande d'Extrême-Orient. Edifiée par les Russes en 1907, elle mesure plus de 50 m de haut.

 

Dans les années 1990, l'église n'était plus utilisée et elle a fortement souffert. Ses peintures murales se sont profondément dégradées. Aujourd'hui, elles ont complètement disparu; c'est pourquoi l'intérieur n'est pas intéressant (il a été transformé en musée).

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000016

P1010928

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'architecture de nombreux bâtiments du quartier porte des traces de l'influence russe avec des flèches, des coupoles...

 

P1000025

P1020670

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000008La rue la plus célèbre est la Zongyang Dajie, une zone piétonnière pavée. Les bâtiments datent des années 1900 et ont été transformés en boutiques, hôtels, restaurants....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000128

Côté resto, d'ailleurs, on a testé la cuisine russe (un des restaurants où nous sommes allés était superbement décoré, l'intérieur étant tout en bois sculpté). Alors, la cuisine russe...bof. C'est plutôt basique et pas très original (mais à sa décharge, il est bien difficile de rivaliser avec la cuisine chinoise). J'ai bien aimé les pirojki (pains fourrés).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by armel - dans Heilongjiang
commenter cet article

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives