Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 06:36

Je ne vais pas trop gloser sur un événement tragique. Mais, soyons honnêtes, ce genre de catastrophe est malheureusement inévitable.

En Chine, une vie n'a guère de valeur. C'est un fait plus qu'une critique. Je pense que c'est fortement lié au nombre de la population (quand on est plus d'un milliard, ne soyons pas bêtement émotionnels mais un mort, franchement, ça ne compte pas).

Ensuite, il y la question du manque de professionnalisme et de l'indifférence par rapport aux autres. J'en parlais récemment. C'est souvent anodin, mais j'observe également des attitudes dangereuses tous les jours. Je le vois dans la façon qu'on les voitures d'accéler lorsqu'elles voient des piétons commencer à traverser pour les dépasser plutôt que de devoir s'arrêter ou dans le fait qu'un conducteur de bus ne va jamais freiner sauf au dernier moment si un obstacle se présente.

Et puis, il y a le problème de la réduction des coûts, du développement à tout prix et du manque d'entretien. Ca construit beaucoup, vite et ça s'en va sur un autre chantier. On a tous entendu parler des problèmes d'escalators (comme à Shenzhen récemment) qui ont provoqué des blessés et même des morts en Chine, des immeubles qui se sont effondrés ou des accidents sur les chantiers de constructions (comme à Shenzhen encore), de passants "avalés" par des trous béants qui apparaissaient soudainement au milieu des trottoirs.

Je n'ai personnellement pas vraiment rencontré de problèmes (la seule vraie peur que j'ai eu c'est lorsque mon bus à Hong-Kong est entré en collision avec un mini-bus) mais il y a quand même beaucoup d'articles sur des drames quotidiens en Chine. Et quand on y ajoute toutes les histoires de scandales alimentaires (vous avez sans doute entendu parler de l'histoire de la viande congelée depuis 40 ans, par exemple), on se doute qu'il y a un sérieux problème de sécurité et de contrôle en Chine.

Cependant, je pense sincèrement qu'un pays si vaste avec autant d'habitants, de constructions, d'infrastructures et qui en bâti des centaines tous les jours ne peut pas tout contrôler même avec de la bonne volonté. Après, pour le bonne volonté des uns et des autres, je ne me prononcerai pas. Les Chinois ne sont pas plus ou moins égoïstes et à la recherche du profit que nous, c'est juste que dans notre pays, tout est plus réglementé et les gens un peu plus sous contrôle. 

 

On ne peut qu'espérer que ce genre de catastrophe oblige les autorités à faire plus d'efforts au lieu d'essayer de cacher ou minimiser chaque drame qui survient.

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 10:29

Ah la la, les autorités chinoises sont décidément rancunières...

 

Elles n'ont toujours pas digéré l'attribution du prix Nobel de la paix à Lu Xiaobo. J'ai lu un article paru dans un journal chinois au point de vue bien particulier. Selon ce quotidien :

"En "consacrant" un prisonnier, le Comité Nobel a tenté d'imposer les valeurs et le système politique de l'occident au reste du monde." (il faut reconnaître que ce n'est pas faux; l'occident a quand même toujours tendance à vouloir imposer ses idées au reste du monde)

"En "consacrant" Liu Xiaobo, il avait l'intention de faire honte à la Chine."


"En "consacrant" Liu Xiaobo, il avait l'intention de booster le moral de ceux qui essaient de séparer la Chine, de semer le trouble en Chine ou même de déstabiliser l'actuel système politique chinois."

"En "consacrant" Liu Xiaobo, il avait l'intention de se mêler des affaires domestiques de ces pays qui ne suivent pas le modèle occidental."

"En "consacrant" Liu Xiaobo, il avait l'intention de mener une stratégie d'exportation du système politique occidental en Chine, et au long-terme, de changer le cours du développement chinois."

"Le Comité n'est pas seul, car il représente certains groupes et certaines personnes de l'occident qui ne peuvent se débarrasser de la mentalité de la Guerre Froide."

Pour atteindre les objectifs mentionnés ci-dessus, le Comité a fermé les yeux devant les agissements de M. Liu ainsi que devant les principes du Prix Nobel de la Paix.
Tout le monde sait que Liu Xiaobo, qui est censé être "honoré" lors d'une cérémonie à Oslo vendredi, est un criminel emprisonné et ce qu'il a fait n'a rien à voir avec la "paix".
 La Chine croit en un ordre mondial pacifique, mais la Chine ne permet pas aux autres d'interférer dans ses affaires internes.
Ces dernières décennies, la Chine a suivi le chemin du socialisme avec ses caractéristiques chinoises, et la Chine est devenue depuis la deuxième plus grande économie du monde.
En établissant le Prix de la Paix, M. Nobel voulait encourager le respect et la coopération entre les pays.
La Chine a longtemps poursuivi une politique de paix et de développement, s'efforçant de bâtir un ordre mondial harmonieux.

 

Dans ce contexte, il n'est finalement pas si étonnant d'apprendre qu'une ONG chinoise (quoique selon certaines sources, le gouvernement chinois soutiendrait bien la création de ce prix) a créé le "Prix de la Paix Confucius" !!!!

 

http://french.peopledaily.com.cn/mediafile/201012/09/F201012091108401420321292.jpg

Le prix en question a été remis aujourd'hui à Monsieur Lien Chan, ancien président du Guomindang basé à Taiwan, pour avoir contribué au développement des relations entre le continent et Taiwan (rappelons que pour les Chinois, Taiwan fait partie de la Chine) et à la paix dans le monde.

 

M. Lien a été désigné à partir d'une liste de six personnes, les cinq autres nominés étant les Prix Nobel de la Paix Mahmoud Abbas et Nelson Mandela, Bill Gates, le poète chinois Qiao Damo et le 11e Panchen Lama (désigné par Pékin). L'identité des membres du Comité n'a pas été rendue publique. Les nominés ont été choisis sur la base de résultats d'un sondage en ligne, a précisé le communiqué.

 

 

« Nous allons montrer au reste du monde comment les Chinois comprennent le mot paix », a dit M. Tan, l'un des organisateurs. « La Chine en elle-même est un symbole de paix et une force du maintien de la paix, en particulier dans un monde où les conflits sont partout ».

 

Voui, voui, voui, voir le Tibet, le Xinjiang, par exemple....

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 11:03

La beauté. Cela semble décidément être le thème de cette semaine sur mon blog.

 

Je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que les asiatiques accordent plus d'importance à l'apparence que nous. Les pubs pour les produits permettant de mincir ou rester mince sont légions; en Corée, je me souviens qu'on m'avait dit que beaucoup de Coréennes recourent à la chirurgie esthétique; je ne compte plus le nombre de fois où mes amies chinoises commencent la conversation par "oh tu as grossie" ou "oh tu as mincie" !... Et je retrouve même cette préoccupation dans les copies des étudiants. Travaillant sur le thème des offres d'emploi et des lettres de motivation, je leur ai demandé de rédiger des offres d'emploi. Et étrangement, parmi les exigences pour le poste, j'ai retrouvé dans beaucoup de devoirs qu'il fallait être une "belle femme"...

 

Et puis, ça.

 

http://french.peopledaily.com.cn/mediafile/201012/03/F201012030859028675252946.jpg

 

Le soir du 27 novembre, dans un hôtel à Chengdu (capitale de la province du Sichuan), 40 jeunes femmes portant des uniformes, des qipao (robe traditionnelle chinoise) ont offert un spectacle, accompagnées de musiques dynamiques.

 

En apparence, un énième défilé... Rien d'original, excepté que...ce spectacle n'était pas seulement une présentation mais une campagne de recrutement. Quelques 80 PDG (ou des spectateurs) y ont participé pour « se disputer » les 40 belles.

 

Je me demande sur quels critères se basent ces PDG en question... En tout cas, on est loin du CV anonyme.

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 10:49

http://french.peopledaily.com.cn/mediafile/201011/26/F201011261312353002222975.jpg

 

En voilà, une drôle d'institutrice...

 

Après la publication en ligne de ses photos, Zhu Songhua (30 ans), qui enseigne le chinois dans une école primaire, est devenue très populaire sur l'Internet en Chine et a été désignée par les internautes comme la plus belle institutrice de Chine suite à son apparition à la télévision.

 

Je me demande ce que peuvent penser les parents des enfants dont cette jeune femme est l'institutrice en voyant ces photos...

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 13:46

Je l'aurais parié...

 

L'argent, l'argent, l'argent... Et oui, nous sommes dans un pays communiste (oh pardon, "socialiste à la chinoise"), mais ce qui domine envers et contre tout, c'est l'appât du gain.

 

Dans un article intitulé, "Les dix désirs les plus ardents des Chinois", le Quotidien du Peuple a hiérarchisé les envies les plus profondes des Chinois. En tête du classement : "Gagner plus d'argent".

 

Viennent ensuite :

- Les voyages à l'étranger. L'explication m'a amusée : "Visiter le jardin miniature des monuments historiques du monde était populaire auprès des Chinois il y a dix ans. Mais aujourd'hui, les Chinois adorent voyager et se faire photographier devant des sites célèbres à l'étranger."


- Que la Chine devienne le pays le plus puissant du monde  : "la majorité des Chinois souhaitent voir un pays revitalisé, car la Chine a connu dans son histoire une période humiliante, qui est un souvenir ineffaçable."


- Conduire une voiture de grande marque (autrement dit une Mercedes-benz ou une BMW). "Une voiture est une marque de richesse et de position sociale. C'est pourquoi, quand certains Chinois deviennent riches, ils achètent une voiture et en changent sans cesse."

 

- Disposer d'une villa (comme la voiture, signe de richesse)

 

- Lire énormément de livres (mais attention plutôt sur internet ou le téléphone portable)

- Avoir des amis partout

- Devenir patron : "La Chine est devenue une « société de patrons », Pour les Chinois qui ont une tradition de faire du commerce, le pouvoir dominant et le contrôle reflètent l'origine de leur mentalité."

- Gagner le gros lot

- Etre en « tao hua yun »  : "Tao hua yun (桃花运, chance en amour, tao = pêche, hua = fleur, yun = chance). Les Chinois comparent souvent la pêche à l'amour. On espère avoir le plus souvent et le plus tôt possible du « tao hua yun ». Quand on connaît le « tao hua yun » au travail, ça veut dire avoir plus d'occasions de réussir. Quand on connaît le « tao hua yun » en amour, ça veut dire que vous serez aimé par quelqu'un, homme ou femme."

 

Finalement, beaucoup de voeux sont liés à l'argent (être patron, gagner le gros lot...). J'ai beau trouver les Chinois souvent très matérialistes et attachés à l'argent, je suis quand même surprise de constater que le sujet de l'amour n'arrive qu'en dernière position... C'est peut-être parce que je suis "romantique" comme tous les Français me diraient les Chinois...

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 12:07

Les journaux français ont-ils évoqué les préparatifs de cet événement ?

 

Les médias chinois en parlent beaucoup et pour cause puisque la 16ème édition des Jeux d'Asie se passe cette année à Guangzhou (Canton). Ils commenceront le 12 novembre. Mon ami et moi nous rendons souvent le week-end à Guangzhou et avons constaté l'incroyable développement de la ville et toute la publicité faite autour de l'événement.

 

http://blog.mixonline.com/briefingroom/wp-content/uploads/2010/08/guangzhou_opera_house_exterior.jpgNous n'étions pas allés à Guangzhou depuis un mois; mais ce week-end nous avons eu l'impression que la ville ressemblait de plus en plus à Hong-Kong. Guangzhou se modernise rapidement et à l'occasion des Jeux asiatiques, elle s'est dotée d'un nouveau quartier d'affaires "Zhu jiang new town". Ce nouveau quartier va accueillir le siège de grandes entreprises et de bureaux ainsi qu'une partie plus résidentielle. On y voit des immeubles tous plus grands les uns que les autres et jouant la carte du modernisme et de l'art avec des formes très originales. Ce nouveau quartier comprend entre autres un nouvel opéra, une grande bibliothèque, un musée entourés d'immenses gratte-ciels.

 

 

http://french.peopledaily.com.cn/mediafile/201009/29/F201009291648595645279131.jpgEn face de ces infrastructures, sur l'autre rive, on peut admirer le nouveau symbole de la ville : la tour de télé la plus haute du monde (pour l'instant, en tout cas). Elle mesure 610 m, antenne comprise. Elle est en service depuis la fin du mois septembre. Elle est très élégante de jour et encore plus gracieuse la nuit avec les jeux de lumière.

 

 

 

 

 

 

Le dynamisme de la ville est vraiment perceptible et l'on n'est guère surpris lorsque l'on observe les chiffres. Récemment, le magazine "Forbes" a publié le palmarès 2010 des villes les plus commerçantes de Chine continentale. Et devinez ? Guangzhou arrive première devançant même Shanghai. Shenzhen n'est pas mal placée puisqu'elle occupe le 3ème rang. Ces chiffres prennent en compte les indices des talents, des dimensions des villes, de la consommation, du transport de voyageurs et de marchandises, des coûts de gestion, de la vigueur économique et de l'innovation.

 

http://french.peopledaily.com.cn/mediafile/200804/29/F200804291600092037523740.jpgBon, mais je me suis écartée du sujet, revenons à nos moutons ou plutôt... à nos chèvres. Et oui, car il s'agit de la mascotte de ces Jeux ! Pour en comprendre le sens, il faut revenir à la légende qui fait naître Guangzhou là où cinq "immortels" chevauchant des chèvres ont apporté aux hommes des épis de riz pour leur indiquer le lieu propice pour la fondation d'une ville.

 

 

 

 

 

 

Je n'avais jamais entendu parler des Jeux asiatiques auparavant. Apparemment, cela fonctionne sur le même modèle que les Jeux olympiques avec relais de la flamme à travers la Chine, cérémonies d'ouverture et de clôture, jeux paralympiques...

 

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 13:53

Cette histoire de prix Nobel de la paix soulève bien des débats. Quoique pas tant que cela du côté chinois puisque le sujet n'est pas évoqué dans les médias ou récemment il l'a été uniquement pour critiquer cette décision des occidentaux et proférer des menaces à leur encontre.

 

A choisir vaut-il mieux être un donneur de leçons qui n'est pas sans reproches ou un système qui refuse et rejette toute critique et limite la liberté et les droits de l'omme ?

 

Je crois que nous sommes tous aussi blamables les uns que les autres.

 

Nous, occidentaux, sommes les premiers à nous offusquer des restrictions aux droits de l'homme en Chine et avons salué la décision du comité Nobel. Saluons-la, en effet, car je ne connais pas beaucoup de pays et d'organisations qui osent tenir tête à la Chine. Bizarrement, lorsqu'il s'agit de vendre des A380 ou des TGV, on oublie la question des droits de l'homme. Et si on murmure quelques mots à ce sujet, il suffit que la Chine fasse les gros yeux pour que nous nous inclinions et nous remettions dans le rang des serviles lèche-bottes .Or, ici, pour une fois, un groupe a osé aller jusqu'au bout de sa décision au risque de mécontenter l'empire du milieu. Voilà qui change. Il faudrait également que nous n'oublions pas de regarder ce qui se passe dans notre pays et à nos portes. Par exemple, la discrimination me semble être également une atteinte aux droits de l'homme...

 

Quant à la Chine, comment ne pas nous inquiéter de ce contrôle des informations ? Ce pays qui nous dominera tous à plus ou moins long terme censure l'information et je trouve que c'est l'une des choses les plus terrifiantes qui soit. Avec le contrôle des informations, il est aisé de manipuler les foules dans un sens ou dans un autre. Certes, un certains nombre de Chinois savent contourner cette censure et j'imagine qu'avec le développement de l'éducation et la propagation d'internet dans les foyers, il sera de plus en plus malaisé de cacher des informations. Mais en attendant, le lavage des cerveaux se poursuit lorsqu'il arrange les autorités chinoises.

 

Nous craignons la puissance chinoise et redoutons qu'un pays non démocratique devienne la première puissance mondiale. De leur côté, les autorités chinoises craignent la contestation et recourent activement à la répression contre ceux qui ont un point de vue différent. On lit un peu partout que la Chine devra forcément un jour ou l'autre changer son système politique. Je me demande combien d'années cela va prendre...

 

Le magazine "Courrier international" consacre le dossier de cette semaine à cette attributation du prix Nobel de la paix.

Un des articles commence par cette pertinente remarque :

Un grand merci au ministère de la Propagande

 

"Ce message s’adresse à tous les honorables fonctionnaires du ministère de la Propagande. Je suis très heureux de vous annoncer que ce 8 octobre 2010 le prix Nobel de la paix a été décerné à celui dont vous avez forgé la célébrité, j’ai nommé M. Liu Xiaobo, arrêté le 8 décembre 2008 pour avoir rédigé l’ébauche de la Charte 08. Il va de soi que tout le mérite vous en revient. S’il avait pu jouir d’une parfaite liberté de publication et d’expression dans les médias comme sur Internet et s’il avait pu enseigner la littérature, jamais il n’aurait pu obtenir ce prix ! Et s’il n’avait pas été condamné à onze ans de prison, encore moins ! En un mot, c’est donc grâce à votre contribution et à vos efforts que M. Liu Xiaobo s’est vu attribuer ce prix ! "

 

Je vous conseille de lire la suite également.

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 16:06

Les Chinois sont décidément très attachés à la symbolique des chiffres.

 

AInsi, hier, le 10 octobre 2010 à 10h10, 100 couples d'amoureux se sont rassemblés sur la place du World Trade Plaza à Beijing pour s'embrasser.

 

http://french.peopledaily.com.cn/mediafile/201010/11/F201010110915392189531619.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au même instant, 60 couples ont participé à un mariage de masse organisé au Parc forestier olympique de Beijing.

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 16:06

C'est en écoutant la radio française sur internet que j'ai appris aujourd'hui que le prix Nobel de la paix a été attribué au dissident chinois Liu Xiaobo.

 

Ce n'est certes pas sur les médias chinois que j'aurais trouvé cette information puisqu'aucun quotidien n'a évoqué l'événément (je n'ai vérifié que sur les sites internet en anglais de quotidiens tels que le China Daily mais je suppose que c'est le cas dans tous les journaux ici).

 

Evidemment, les autorités chinoises n'ont pas manqué d'exprimer leur mécontentement d'après ce que j'ai lu sur les sites français. Il me semble que critiquer les autres pays et proférer des menaces est un peu le "dada" du gouvernement chinois (cf le récent conflit avec le Japon au sujet des îles Senkaku (pour les Japonais) / Diaoyu (pour les Chinois), en tout cas, plus que dans la plupart des pays. Je suppose que c'est un moyen d'éviter d'aborder des sujets intérieurs qui concernent la Chine au premier abord, tel que...ben, tiens, Liu Xiaobo, par exemple !

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 10:54
Tout à l'heure, j'écoutais la radio française lorsque j'ai entendu parler d'une lectrice française de 23 ans qui s'est faite arrêter en Iran pour avoir pris des photos des manifestations. Je ne m'identifie pas du tout à elle; cependant, en entendant parler des troubles et des arrestations dans le Xinjiang qui ont lieu depuis quelques jours, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire qu'il ne ferait pas bon se promener là-bas - je craindrais moins les émeutes que de me faire contrôler par les policiers chinois qui ne doivent pas voir d'un très bon oeil les étrangers qui se trouvent là-bas.

Je suis allée voir sur le site de China daily ce qui était dit à propos de ces événements : c'est toujours un peu ce même discours répétitif comme pour le Tibet. On sait bien que ce sont les deux provinces chinoises qui veulent le moins appartenir à la Chine.

Je n'ai pas eu l'occasion d'en discuter avec les étudiants (les cours sont terminés et nous sommes en période d'examens), mais je pense que leurs idées ne différeraient guère de celles qu'ils ont sur le Tibet. Je me souviens que je leur ai dit quelquefois que j'aimerais bien faire du tourisme là-bas, mais ils ont essayé de me décourager en m'affirmant que c'était "dangereux" là-bas (ce n'est pas pour cela que je n'y suis pas encore allée; c'est juste que c'est très loin !). C'est l'idée que l'on retrouve dans les articles de presse, en fait. Les autorités chinoises à travers la presse surfent sur cette vague et lorsqu'elles parlent des troubles de cette semaine, elles insistent surtout sur l'aspect sécuritaire en affirmant que la police est bien présente et qu'elle fait tout son possible pour arrêter les émeutiers et les semeurs de trouble. Et, bien sûr, l'accès à internet a été coupé dans certaines zones de la région pour "prévenir toute propagation de la violence".

Au début, en entendant l'histoire de la lectrice en Iran, je me disais que ce pays était quand même bien pire que la Chine. Au début...


Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives