Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 16:37
Que ce serait-il passé si la flamme n'avait pas entamé un parcours mondial ?

En tout cas, comme on pouvait s'y attendre, le gouvernement chinois a bel et bien détourné ce qui s'est passé en France notamment, à son avantage : après quelques jours où les journaux parlaient plutôt de l'enthousiasme des Parisiens accueillant la flamme et de quelques échauffourées dues à une minorité de séparatistes, voilà que les choses se gâtent. Un sentiment anti-français commence à poindre et il semblerait que les Chinois aient décidé de boycotter les produits français. Nul doute que cette soudaine décision soit due à une instrumentalisation des autorités. Mais, je pense également que les Chinois n'ont pas été difficiles à persuader car ils tiennent tellement à ces JO  qu'ils ne nous pardonneront jamais si cela se passent mal. Et vous aurez beau dire ce que vous voulez : qu'on ne défend pas seulement le Tibet mais également les DH en Chine pour améliorer la vie des Chinois, par exemple; certains Chinois conviendront que la situation n'est pas parfaite en Chine, mais ils vous répondront immanquablement qu'il ne faut pas mélanger le sport et la politique. Et que de toute façon, la Chine a fait des progrès énormes en matière de DH depuis ces 20 dernières années et qu'on ne peut pas lui demander de tout changer d'un coup... Des arguments qui en soit ne sont pas faux... Sauf qu'ils les répètent de façon automatique et se refusent à toute mise en perspective ou à prendre du recul par rapport à ce qu'on leur dit dans les médias.

Enfin, cela fait le 3ème message où je répète plus ou moins la même chose, je pense; et ceci pour une raison : on tourne un peu en rond, maintenant même si les discussions continuent à être très animées avec les étudiants. Ils sont de plus en plus à lire ou regarder des vidéos en français sur ces sujets pour essayer de mieux comprendre ce qui se passe. C'est donc positif : ils vont eux-mêmes à la recherche d'infos en français et je ne les ai jamais vus aussi intéressés par l'actualité.

Reste que ma petite poignée d'étudiants ne représente même pas l'ombre d'un grain de sable dans cet immense territoire qu'est la Chine... alors le changement n'est pas pour demain !

Pour finir, rien de mieux que d'avoir un témoignage et je vous livre tel quel un email d'un de mes étudiants de 2ème année (je n'ai pas corrigé les erreurs).


Armel,
  je suis tres triste de vous dire que la situation en chine est pire qu'avant.ces derniere jours ,j'ai lu beaucoup d'articles qui ont organise les boycotts contre les produits francais et anglais,meme de nombreux chinois refugent d'allez au carrefuour de faire des achats  .assez de mes amis m'ont persuade de y participer .j'ai essaiye de leur dire la verite et la situation relle en france ,mais peu d'entre eux m'ont accepte.je pense que vous pouvez comprendre presques tous.je peux pas calmer des chinois en colere.
   hier,j'ai lu un article qui a dit que le parlement europeen a passe avec une grande voix une decision qui demande leurs dirigeants de participer a l'ouverture des J.O a condition que le dialogue entre la chine et dalai lama passe  avec assez de succes.aujourd'hui,sur les grandes site chinoises ,beaucoup de gens ont presente leurs mecontentements et indignations contre la politisation des J.O .je crois qu c'est pas une bonne phenomene pour l'amitie entre la chine et les pays europeen,mais je peux rien faire.tout a l'heure ,j'ai lu une info presentant 67% des francais favorables pour les boycotts des J.O.
   a mon avis ,le gouvernement chinois a vraiement fait mal sur le problem de tibet et la repression m'a choque aussi,mais je ne suis pas du tout d'acoord avec les boycotts des J.O.que tous les chinois entendent  et preparent depuis tres tres longtemps.
   je vous ai ecrit cette lettre juste pour expresser mon avis ,et je sais clairement que je ne peux rien faire ,vous aussi,mais j'espere que vous comprenez ce que les chinois ont fait .je souaite que un jour tout va bien et il n'y aura pas de problem comme ca entre vous et nous.
   je vous embrasse
                                               

Et j'avais presque oublié que moi, pendant ce temps-là, je participe à cette grande mascarade. Je me disais avec une certaine fierté que je jouais le bon rôle : ni pour les uns ni pour les autres ou plutôt ni contre les uns ni contre les autres; sauf que la balance est un peu déséquilibrée maintenant.
Et oui, jeudi j'ai été interviewée à nouveau (!) par la télé mais filmée à l'école primaire cette fois-ci (sympa de me prévenir à l'avance, d'ailleurs, dans le genre ... 10 minutes avant !) et non plus dans un studio tv. Je n'ai pas encore vu le reportage mais ils m'ont filmée en train de faire répéter aux enfants la chanson sur les Jo et en train de faire cours aussi (sur les couleurs). Ils m'ont aussi posé des questions qui ressemblaient beaucoup à celles de la fois dernière : qu'est-ce que je faisais pour les JO, en quoi ces chansons étaient telles intéressantes,...
On m'a également demandé d'écrire un message (en anglais) sur mes voeux concernant les JO. Je ne savais pas trop quoi mettre alors j'ai écrit des phrases banales du genre "Pour un monde meilleur", ou plutôt "que ces chansons sur les JO montraient que les enfants partagent les mêmes valeurs universelles de paix et d'amitié et que cela signifiait que par-delà les différences, il était possible de se comprendre même avec une culture différente" (sauf que ma phrase en anglais ne ressemble pas du tout, mais disons que c'était l'idée générale). Pas facile de faire plus conventionnel, n'est-ce- pas ? En même temps, je ne suis pas du genre à prendre les armes ni à vouloir me faire expulser de la Chine alors je ne pouvais guère faire autrement... Me voilà donc en train de jouer la comédie et d'aider le gouvernement chinois dans sa propagande. Pfff, comment pouvais-je savoir - lorsque j'ai commencé à donner des cours d'initiation au français à l'école primaire - que je me retrouverais à mener des activités liées aux JO, que j'allais tomber sur une directrice prête à tout pour faire parler du dynamisme de son école, que j'allais passer à la télé ?

J'ai parfois l'impression de n'être qu'un fétu de paille ballotté par des courants marins au milieu d'une tempête. Reste à savoir quand la tourmente se calmera... si elle s'apaise. Ou alors, sur quelle côte vais-je échouer ?

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Généralités
commenter cet article

commentaires

Maïwenn 18/04/2008 06:05

Bon courage, tu es vraiment dans une position difficile. Pour ma part, j'ai décidé de ne plus évoquer le sujet avec les Chinois que je connais. Malgré leurs années passées à l'étranger, ils campent sur leurs positions, copier coller des paroles du gouvernment. C'est peine perdue...

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives