Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 13:02


J'ose à peine évoquer le sujet mais, étant donné que je n'ai cessé de vous parler des répétitions, vous voulez certainement savoir le résultat de la soirée de représentations des pièces de théâtre des 6 départements de langue étrangère de Qingdao. (au fait, de la soirée, j'ai très peu  de photos car la scène était souvent très sombre. Par contre, j'ai beaucoup de vidéos mais comme leur taille est vraiment énorme, je renonce à les mettre en ligne, désolée !)

Le département français qui gagnait généralement le premier ou le second prix s'est retrouvé cette année bon troisième, autrement dit dernier puisque les départements espagnols et coréens ont également obtenu la troisième place. Les Allemands et Japonais ont gagné la deuxième place et les Anglais ont remporté le premier prix. Si je veux être honnête, c'est la pièce anglaise que j'ai préférée car, contrairement, aux autres qui donnaient toutes dans les histoires d'amour plus ou moins contrariées, celle-ci a mis en scène l'histoire du "Magicien d'Oz" avec beaucoup d'humour. Il n'y avait donc ni mièvrerie, ni drame familial et cela faisait du bien car passant les derniers (et ce, au bout de presque 3h d'affilée !), il fallait vraiment de l'humour et un bon jeu d'acteurs pour donner envie d'être attentif. 

Ne voyez pas en moi déloyauté ou critique envers mes étudiants mais il faut reconnaître que le scénario de la pièce française était un peu creux et manquait de complexité et de dialogues. Il est également vrai que je n'ai jamais vraiment été enthousiasmée à l'idée qu'ils présentent "La Belle et la Bête". J'aurais préféré qu'ils élaborent leur propre scénario et surtout qu'ils cassent cette image de la France et des Français "romantiques" ! Lorsque je le leur ai suggéré, ils n'étaient pas d'accord car ils trouvaient justement que c'était mieux de faire quelque chose de romantique pour représenter la France, pour coller au stéréotype et pour ainsi remporter l'adhésion du public. C'est incroyable mais j'ai beau leur expliquer que c'est un cliché, les étudiants restent persuadés que France = romantisme... Les stéréotypes ont la vie dure, décidément! 
Bref, pour en revenir à la pièce, malgré ses défauts, j'aurais tellement voulu que l'on gagne ! En sortant, j'ai vu mes étudiants complètement effondrés, les uns au bord des larmes, les autres abattus, silencieux, tristes alors qu'ils sont généralement si plein de vie, de bonne humeur et si joyeux. Le spectacle de mes pauvres étudiants désespérés me serrait le coeur. Ils ont tellement répété, dépensé du temps et de l'argent (notamment pour la location de costumes) et cela en vain car on n'offre rien à ceux qui n'arrivent que troisième. Je pense que les étudiants des autres départements n'ont pas moins répété mais c'est différent car je peux vraiment témoigner des efforts fournis par les miens. Je n'imagine pas, je SAIS à quel point ils ont travaillé sérieusement la pièce. Et c'est pour ça que la défaite est si amère...

Comme lot de consolation, le département français a obtenu le prix des meilleurs costumes et un autre aussi. Mais la remise des prix s'est effectuée très rapidement car, à mon avis, nous avions dépassé le temps prévu donc je n'ai pas bien saisi tout ce qui s'est passé à la fin (surtout que tout était annoncé en chinois) : je voyais des élèves monter sur scène à qui l'une des sommités de l'université remettait un beau "diplôme", et hop, aussitôt une nouvelle "fournée" d'étudiants remplaçait les autres. J'ai d'ailleurs reçu moi-même un prix, celui du prof qui a le plus aidé les étudiants (Claire l'a également reçu), à l'instar d'autres profs pour chacun des 5 autres départements de langue étrangère. Mais c'était le dernier prix de la soirée et il n'y avait déjà presque plus personne dans la salle (il faut dire que les dortoirs des élèves ferment vers 22h30 et qu'il était déjà l'heure pour eux de rentrer! la soirée avait quand même débuté à 17h30 pour information. Et cela sans aucune pause ni aucun entracte...S'il fallait du courage pour les étudiants, il en fallait aussi pour les spectateurs !). 

Conclusion de la soirée : alors que le département anglais exprimait pleinement sa joie, nous, nous sommes rentrés la tête basse. Surtout que j'ai oublié de vous dire que la directrice du département de français était présente et faisait même partie du jury (à l'instar des autres directeurs de département, en fait). Pour relativiser, il faut se dire que tout ceci n'est cependant qu'une sorte de mascarade et que tous les départements reçoivent divers prix (costume, musique, décor, scénario, acteurs...), peut-être pour ménager "la face" des directeurs et profs présents ou pour ne décourager personne ! Alors sachant que le département français avait déjà gagné à plusieurs reprises le premier prix, c'était aussi l'occasion de le donner aux Anglais qui ne l'avaient peut-être jamais obtenu auparavant. Je ne cherche pas une excuse, je reconnais que nous n'étions pas les meilleurs mais il faut juste nuancer les résultats et comprendre qu'ils sont issus d'âpres négociations... Et dire que le lendemain, mes étudiants avaient examen d'anglais... Ah que le monde est cruel et injuste ! 



undefinedPremier à passer : le département allemand. Peut-être le scénario le plus intéressant de la soirée. Généralement, pièce très bonne mais rarement récompensée. Selon une de mes étudiantes, les pièces du département allemand sont plutôt "intello" mais il y a trop de paroles et pas assez de tape-à-l'oeil comme aiment les Chinois....
Difficile d'expliquer l'histoire car la pièce était évidemment en allemand et les résumés intermédiaires en chinois, alors pour moi qui ne parle pas un mot d'allemand et si peu chinois... Heureusement, Claire, une des profs chinoises de français, était là pour me traduire les résumés chinois. Je ne vais pas m'amuser à vous raconter l'histoire mais pour faire court, c'est plutôt un drame : l'héroïne meurt après avoir tué son bébé (né hors-mariage ! ho ! schoking ! c'est peut-être pour cela qu'ils n'ont pas obtenu le premier prix....) non sans que son frère et sa mère soient également morts suite à son déshonneur... Le tout accompagné de sorcière, anges et autres démons.



P1060116.JPGQuatrième pièce : les Coréens (entre temps, il y a eu les Japonais - pas de photos mais des vidéos - et les Français, voir plus bas). Une histoire de méchante belle-mère, de fille qui se sacrifie pour soigner son père malade et qui se retrouve transportée au 21ème siècle (grâce à une fée)  près d'une star de la chanson. Ils finissent par se marier, le père étant présent lors de leur mariage par on ne sait quel miracle et la belle-mère punie.








P1060122bis.jpgCinquième pièce : le département espagnol. Alors là, je n'ai rien compris. D'une part car les micros n'étaient pas bien placés et on n'entendait pas ce qu'ils disaient et d'autre part, je commençais sérieusement à saturer. Pour résumer le scénario : une histoire de frère et soeur où le frère se retrouve dans un pays lointain et enneigé. La soeur décide de partir à sa recherche mais lorsqu'elle le retrouve, son frère a totalement changé : il est devenu méchant, égoïste et la rejette parce qu'il a été victime d'un maléfice lancé par une sorcière (et oui, encore une!). Enfin, tout s'arrange mais j'ai peut-être piqué un petit somme parce que je n'ai aucun souvenir de la fin. Il me semble bien avoir vu aussi des anges (et oui, encore d'autres!), un palais, une reine blanche... Bref, c'était assez long et soporifique pour tout dire. Mais ce n'était pas vraiment de la faute des étudiants...


P1060157.JPGSixième et dernière pièce : les Anglais. En photo, l'héroïne qui a rencontré dans un autre monde un lion et un robot puis un épouvantail un peu plus tard. Il leur arrive diverses aventures plus ou moins dangereuses mais tout finit bien et la jeune fille, qui avait quitté sa famille en colère, se rend compte que l'aventure, c'est bien, mais la sécurité d'une famille, c'est encore mieux. Enfin, c'est ce que j'ai crû comprendre...








Et partie spéciale pour le département français : je n'ai pris que des vidéos lors de la soirée mais j'ai des photos en costume de la répétition !
 P1050410.JPG
Scène 1 : bal costumé dans le palais du prince. (dans l'ordre de gauche à droite : Elisabeth, Sophie, Caroline, Catherine)













P1050315.JPGUne sorcière masquée danse avec le prince. Lorsqu'il connaît son identité, il la rejette alors qu'elle lui offre son amour. Elle le transforme en bête par vengeance.
(le prince/la bête : Marc; la Sorcière : Juliette, excellente soit dit en passant)











P1050332.JPGScène 2 : Alors que la Belle "trime" (jolie robe pour le ménage, non ? c'est mieux qu'un tablier, en tout cas...), une de ses soeurs se fâche car la Belle a malencontreusement tâché sa belle robe avec son balai.
(une des soeurs : Elisabeth; la Belle : Loria)











P1050338.JPGLe père de la Belle est rentré de voyage et a rapporté une belle rose qu'il offre à ses filles qui se disputent pour l'avoir (excepté la Belle). Peu après surgissent deux soldats du prince venus capturer celui ou celle qui a cueilli la rose en question.
(le père : Léon; soldat de gauche : Pierre; soldat de droite : David)









P1050348.JPGLes deux soldats tardant, le prince/la bête surgit et a le coup de foudre pour la Belle; il l'a fait arrêter par ses soldats et l'emmnène dans son château malgré les protestations du père de la Belle qui avoue être le coupable.











P1050363.JPGScène 3 : Le temps passe et la Belle commence à s'attendrir devant la gentillesse de la Bête.














P1050367.JPG
La Bête ne sait comment déclarer son amour mais la Belle surprend ses paroles.













P1050379.JPGScène 4 : la sorcière a surpris les tendres regards lancés entre les deux protagonistes. Elle demande du prince de choisir entre elle et la Belle. Il choisit cette dernière alors la Sorcière arrache tous les pétales de la rose avec laquelle elle avait condamné le prince à devenir une bête. La Bête s'effondre dans les bras de la Belle qui revenait de chez son père.









P1050385.JPGAlors que la Belle pleure désespérement, regrettant de ne pas avoir compris à quel point la Bête l'aimait, trois anges apparaissent et ressucitent le prince.













P1050389.JPGLe prince qui a toujours l'apparene d'une Bête (car s'il est revenu à la vie, les anges n'ont pas pu contrer la malédiction de la Sorcière) demande la Belle en mariage. Elle accepte.











Et la scène du baiser final ???? Celle que vous attendez depuis le début ? Et bien, non, je la coupe. Après tout, je suis en Chine... Et comme c'est ce qu'ils font pour tous les films , même les films étrangers, (enfin peut-être pas pour les scènes où il y a juste un baiser), je fais pareil ! Car, en effet, âmes sensibles s'abstenir : voir l'imitation d'un baiser aussi peu crédible aurait en effet de quoi choquer ! lol
Je suis méchante car après tout, les pauvres, ils avaient une bonne vingtaine de spectateurs pendant la répétition  (qui se tenait dans le hall, comme d'habitude, c'est pourquoi tout ceux qui étaient de passage s'arrêtaient pour observer la scène). Donc, pas évident dans ces conditions et surtout que ce sont des Chinois,  même si "c'était pas pour de vrai".... C'était très mignon, en tout cas !
Je mettrai la vidéo en ligne un jour peut-être...







Partager cet article

Repost 0

commentaires

Miyu-chan 15/01/2008 07:46

aaah, la Belle et la Bête (mon Walt Disney préféré) ... cela doit quand même représenter un travail important pour les étudiants, de jouer une pièce en français (0.o)

armel 15/01/2008 11:51

Toujour aussi fidèle lectrice, à ce que je vois ! merci beaucoup ! et oui, en effet, même si la pièce n'est censée durer que 30 minutes, cela exige un travail assez conséquent. Surtout que les étudiants ont rédigé eux-même les dialogues (qu'ils m'ont fait faire corriger ensuite) ! et puis, il y a le travail de mise en scène, penser aux costumes, au décor, à la musique.... D'où la déception d'avoir perdu après tant d'efforts fournis !!

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives