Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 10:20

Après Fenghuang et avant de regagner Changsha (la capitale du Hunan) d'où je comptais prendre l'avion pour retourner à Qingdao, j'ai fait un petit détour par Dehang. Le Lonely Planet semblait très enthousiaste par rapport à ce petit village où selon lui on pouvait voir encore de vieilles femmes Miao au costume traditionnel dans un décor magique de pics karstiques.

Certes, le cadre est assez particulier : le village n'est pas très loin de villes plus importantes mais il est bien isolé au milieu de montagnes en forme de pain de sucre. Cependant, il faut bien avouer qu'il n'y a pas grand chose à y faire à part quelques petites marches dans les alentours.

Le village est traversé par une petite rivière autour de laquelle sont construites d'anciennes et nouvelles maisons en bois.



























De vieilles femmes Miao tissent des vestes (c'est plutôt pour attirer l'attention des rares touristes).













En même temps, vous voyez les habitants mener leur petit train-train quotidien sans s'occuper des - rares - touristes : nettoyer les poulets, les légumes, faire la lessive ou la vaisselle dans la rivière....






























A la sortie du village














Comme vous le voyez, le cadre est sympa : petite vallée au milieu de laquelle coule une rivière bordée par des cultures en terrasses et entourée de pics karstiques.












Le village organisait cet après-midi là une reconstitution d'une fête traditionnelle (Miao ?) où une sorte de grand prêtre faisait des offrandes, des danses, soufflait dans une sorte de corne (elle ne devait pas servir souvent : il ne parvenait qu'à produire une sorte de couinement poussif !...) devant une source d'eau









puis devant un autel.














Le village (après avoir pris un peu de hauteur)



















Petite balade à l'extérieur du village sur un petit sentier très bien aménagé au milieu d'un océan de verdure.


















Le sentier se met à grimper soudain



















puis on arrive à ce très impressionnant point de vue.



















Retour au village au moment où le soleil daigne enfin se montrer.












En réalité, j'ai bien aimé Dehang parce que c'est très calme (aucun véhicule, peu de touristes), que le cadre naturel est somptueux et que j'adore la randonnée mais j'imagine que l'endroit ennuierait vite ceux qui aiment l'animation (à part deux minuscules restaurants et quelques activitées destinées aux touristes, il n'y a rien d'autre à faire en-dehors des balades).

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Hunan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives