Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 02:40

Depuis que je suis en Chine, je me suis rendue compte à quel point en France nous sommes formatés et que notre éducation est très ethnocentrée sur la France et l'Europe. 

 

Quand j'étais au collège et au lycée, je n'ai jamais rien étudié sur la civilisation chinoise, par exemple. En terminale, nous avions un chapitre sur la géographie de la Chine, mais cette année-là, notre professeur avait parié que ce sujet  ne tomberait pas au bac et nous avait simplement distribué un polycopié sans que nous le lisions en classe, autant dire que personne n'y avait jeté un coup d'oeil. 

 

Cependant, en cherchant sur internet, je suis tombé sur quelques articles qui disent que le programme d'histoire a changé au collège et que désormais les jeunes français ont quelques leçons sur la Chine, notamment.  

 

Il me semble essentiel que nous nous ouvrions aux autres. Sans plus d'efforts pour nous comprendre les uns les autres, nous resterons toujours arc-boutés sur nos préjugés. Même si je vis en Chine depuis plusieurs années maintenant, je me rends bien compte que  je ne suis pas encore assez ouverte et compréhensive. Et je suis persuadée que cela est dû en grande partie à l'environnement dans lequel nous évoluons en France; à la façon dont nos élus, nos médias, nos programmes scolaires,... nous parlent des autres cultures et pays. Je ne m'en rendais pas compte avant, mais en Chine, j'écoute beaucoup la radio française et je ne compte plus les approximations, les contre-vérités et les commentaires erronés sur l'Asie.  

 

A un moment donné, il faudra bien que l'on se rende compte que nous ne sommes pas le centre du monde. L'Europe n'a dominé le monde que très peu de temps et quelle domination ! Esclavage, colonisation, invasions... Bien que nous nous en défendions, je suis persuadée que nous sommes encore influencés par cette image de «  l'homme blanc supérieur qui est dans son droit car il sait ce qui est bien pour l'humanité ». Il suffit de voir la Libye. Oh bien sûr, quelques personnes se sont vaguement indignées, mais quand je voyais les sondages d'opinion et les commentaires des politiques et journalistes, j'étais ébahie. Comment une majorité de Français pouvaient soutenir cette guerre ? Non seulement soutenir mais s'en réjouir, s'en féliciter ???? Je pense que beaucoup de gens étaient conscients que nous servions nos intérêts économiques avant tout  mais qu'ils tempéraient cette idée en se disant que nous aidions aussi le peuple libyen à se débarrasser d'un dictateur. Or, c'est finalement cette idée qui me choque le plus. De quel droit intervenons-nous ? Pourquoi la France se mêlerait-elle de cette affaire (d'autant qu'elle avait léché les bottes du dictateur en question quelques années auparavant) ? Qu'est-ce qui nous fait croire que nous sommes dans notre droit ? Ne serait-pas cette pensée ancrée profondément en nous que nous - hommes blancs, soi-disant fondateurs de la démocratie et défenseurs des droits de l'homme - avons ce devoir ? Mais, enfin, réfléchissons ! Que dirions-nous si, par exemple, un pays d'Afrique estimait devoir intervenir, par exemple, pour débarrasser tel ou tel pays européen de son dirigeant parce que les gens de ce pays seraient malheureux sous son joug. J'imagine déjà les milliers de commentaires outrés qui fuseraient. Pourquoi la première situation serait-elle juste et pas la seconde ? Je pense nous continuons à être éduqués (pas ouvertement, mais c’est toute l’idéologie qui entoure notre histoire et notre culture, et la façon dont nous présentons et parlons des autres pays et peuples) dans l’idée que nous sommes supérieurs, dans notre droit.


Tout cela pour dire que nous avons encore bien des efforts à faire pour connaître les autres. Et je pensais à cela par rapport à un sujet bien éloigné : en France, connaît-on des personnalités chinoises ? Et bien non, ou alors si peu ! Et pourquoi ? Parce que nous sommes trop ethnocentrés sur la France et l’Europe. Or, prenez mes étudiants chinois même sans connaissances préalables sur la France, ils peuvent vous citer quelques écrivains, hommes politiques et acteurs/actrices français. Ce n’est peut-être pas énorme, mais faites-en autant avec des personnes célèbres chinoises.

Je suppose que vous me citerez Confucius, Lao Zi (Lao-tseu pour les fans de Tintin) pour les penseurs et écrivains ; Mao Zedong, Hu Jintao (l’actuel président chinois), peut-être Sun Zhongshan (Sun Ya-tsen) ou Zhou Enlai pour les politiques ; pour les acteurs/actrices, je pense que la jeune génération française connaît surtout les acteurs hong-kongais comme Jackie Chan, Tony Leung, Chow Yun-fat, Maggie Cheung ou quelques actrices chinoises comme Gong Li ou Zhang Ziyi. Depuis quelques années, la France diffuse plus de films chinois, même si ce sont trop souvent uniquement des films de kung fu ; mais c’est aussi une partie de la culture cinématographique chinoise. Voilà, on a fait le tour, non ? Essayez de faire votre propre liste de personnalités chinoises dont vous connaissez le nom ou que vous reconnaissez et dites-moi.


Cette réflexion fait suite à une activité que j’ai pratiquée en cours. Avec les débutants, les premières leçons sont évidemment consacrées à la phonétique et à se présenter (« Comment tu t’appelles ? », « Il s’appelle... »). Pour rendre les choses un peu intéressantes et commencer à introduire de façon très légère et superficielle la culture française, j’ai distribué des cartes avec des photos et noms de personnalités françaises qu’ils étaient susceptibles de connaître. Cela a bien fonctionné ; ils étaient intéressés d’essayer de reconnaître qui cela pouvait être et s’ils le ou la connaissaient et également de comparer avec la personnalité dont leurs camarades avaient hérité.


Parmi les étudiants de cette école, je dirais que le Français ou la Française qu’ils citent en premier est Coco Chanel ou Louis Vuitton. Que voulez-vous, j’ai des étudiants gâtés et riches. Dire que certains d’entre eux ont des I-pad en cours – ils s’en servent comme dictionnaire.... (soi-disant).... J’ai même vu quelques filles avec un sac Vuitton ; j’avais envie de leur demander si c’était un vrai. Leur activité préférée étant le shopping, pas étonnant donc que les noms de fondateurs de marques de luxe leur viennent à l’esprit en premier ! Et puis, c’est aussi la faute de la France qui joue à fond de cette image de pays du luxe qu’elle a en Asie ; évidemment, mes étudiants sont influencés par cela également même si j’essaie de leur faire relativiser les choses. Personne dans mon entourage ou parmi mes amis en France ne possède de sac Vuitton !


Au niveau des personnalités historiques, les étudiants connaissent tous Napoléon ; certains Louis XIV (ils ne savent peut-être pas le nom mais ils reconnaissent Versailles sur les photos et le rôle du roi dans sa construction) ; Charles de Gaulle (j’ai l’impression que c’est moins pour son rôle dans la seconde guerre mondiale que parce qu’il a établi très tôt des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine) ; Sarkozy (bien sûr, la prononciation est assez différente en chinois « Sa ke qi » ; alors, si je dis son nom ; aucun d’entre eux ne le reconnaît, par contre ils reconnaissent son visage).


En ce qui concerne les écrivains, Victor Hugo et Alexandre Dumas sont les stars. Le roman « Les trois mousquetaires » est très populaire en Chine, en fait. D’ailleurs quand je devais donner un prénom français à mes étudiants, l’un d’entre eux avait déjà choisi le sien et voulait s’appeler d’Artagnan !


L’actrice la plus connue est Sophie Marceau (je me rappelle que lorsque le film « Les femmes de l’ombre » était sorti en Chine, il y avait eu une promo très importante ; ce qui prouve qu’elle est vraiment célèbre ici). Quant à l’acteur français, c’est surtout Jean Reno (sans doute parce qu’il est l’un des seuls français à jouer dans des productions hollywoodiennes). Ensuite, certains étudiants qui ont un peu plus de culture ou d’intérêt pour la France, reconnaissent Marion Cotillard (à mon avis, plus pour son rôle dans les films « Taxi » que pour « La Môme » car ils préfèrent les films d’action et puis, quand elle joue Edith Piaf, de toute façon, on ne peut pas la reconnaître !). Certains reconnaissent aussi Gérard Depardieu (plutôt pour les comédies dans lesquelles il a joué comme dans « Astérix et Obélix » ou « Tais-toi »).


Les sportifs français sont pratiquement inconnus, à part Zidane peut-être, mais mes étudiants sont un peu jeunes et Zidane ne joue plus ; donc...En plus, les Chinois s’intéressent beaucoup plus au basket qu’au foot.


Quant aux chanteuses, j’avais déjà évoqué ma surprise à savoir que la chanteuse française la plus célèbre est .... Hélène Rollès et sa chanson « Je m’appelle Hélène ». Et dire qu’il s’agit du générique d’une sitcom des années 90... Vive la chanson française !!! lol


Voilà à peu près les Français que connaissent mes étudiants et lycéens chinois sans avoir jamais étudié le français. Ce n’est pas si mal. Faites le test contraire avec des lycéens français...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel 30/10/2011 10:52



Effectivement tes étuiants gâtés ne sont pas aussi incultes que ça par rapport à la FRANCE. Peut être que leurs profs chinois de français leur apportent quelques éléments sur ce sujet...
J'avoue que pour ma part su le thème es Chinois célèbres, j'en serais resté au 5-9 noms que tu as ctités.



Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives