Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 13:53

Cette histoire de prix Nobel de la paix soulève bien des débats. Quoique pas tant que cela du côté chinois puisque le sujet n'est pas évoqué dans les médias ou récemment il l'a été uniquement pour critiquer cette décision des occidentaux et proférer des menaces à leur encontre.

 

A choisir vaut-il mieux être un donneur de leçons qui n'est pas sans reproches ou un système qui refuse et rejette toute critique et limite la liberté et les droits de l'omme ?

 

Je crois que nous sommes tous aussi blamables les uns que les autres.

 

Nous, occidentaux, sommes les premiers à nous offusquer des restrictions aux droits de l'homme en Chine et avons salué la décision du comité Nobel. Saluons-la, en effet, car je ne connais pas beaucoup de pays et d'organisations qui osent tenir tête à la Chine. Bizarrement, lorsqu'il s'agit de vendre des A380 ou des TGV, on oublie la question des droits de l'homme. Et si on murmure quelques mots à ce sujet, il suffit que la Chine fasse les gros yeux pour que nous nous inclinions et nous remettions dans le rang des serviles lèche-bottes .Or, ici, pour une fois, un groupe a osé aller jusqu'au bout de sa décision au risque de mécontenter l'empire du milieu. Voilà qui change. Il faudrait également que nous n'oublions pas de regarder ce qui se passe dans notre pays et à nos portes. Par exemple, la discrimination me semble être également une atteinte aux droits de l'homme...

 

Quant à la Chine, comment ne pas nous inquiéter de ce contrôle des informations ? Ce pays qui nous dominera tous à plus ou moins long terme censure l'information et je trouve que c'est l'une des choses les plus terrifiantes qui soit. Avec le contrôle des informations, il est aisé de manipuler les foules dans un sens ou dans un autre. Certes, un certains nombre de Chinois savent contourner cette censure et j'imagine qu'avec le développement de l'éducation et la propagation d'internet dans les foyers, il sera de plus en plus malaisé de cacher des informations. Mais en attendant, le lavage des cerveaux se poursuit lorsqu'il arrange les autorités chinoises.

 

Nous craignons la puissance chinoise et redoutons qu'un pays non démocratique devienne la première puissance mondiale. De leur côté, les autorités chinoises craignent la contestation et recourent activement à la répression contre ceux qui ont un point de vue différent. On lit un peu partout que la Chine devra forcément un jour ou l'autre changer son système politique. Je me demande combien d'années cela va prendre...

 

Le magazine "Courrier international" consacre le dossier de cette semaine à cette attributation du prix Nobel de la paix.

Un des articles commence par cette pertinente remarque :

Un grand merci au ministère de la Propagande

 

"Ce message s’adresse à tous les honorables fonctionnaires du ministère de la Propagande. Je suis très heureux de vous annoncer que ce 8 octobre 2010 le prix Nobel de la paix a été décerné à celui dont vous avez forgé la célébrité, j’ai nommé M. Liu Xiaobo, arrêté le 8 décembre 2008 pour avoir rédigé l’ébauche de la Charte 08. Il va de soi que tout le mérite vous en revient. S’il avait pu jouir d’une parfaite liberté de publication et d’expression dans les médias comme sur Internet et s’il avait pu enseigner la littérature, jamais il n’aurait pu obtenir ce prix ! Et s’il n’avait pas été condamné à onze ans de prison, encore moins ! En un mot, c’est donc grâce à votre contribution et à vos efforts que M. Liu Xiaobo s’est vu attribuer ce prix ! "

 

Je vous conseille de lire la suite également.

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives