Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 12:09

 

Comme tous les ans, nous avons eu le droit à trois jours de vacances à l'occasion de la fête de la Mi-Automne.

 

Enfin, trois jours... Il faut que je vous explique mon emploi du temps des prochaines semaines.

 

Nous avons donc eu trois jours (jeudi, vendredi, aujourd'hui samedi) pour cette fête. Seul jeudi était férié puisque nous devons rattraper la journée du vendredi, demain dimanche.

 

Comme tous les ans, nous avons 7 jours de vacances au mois d'octobre pour la fête Nationale, du 1er au 7. Mais là encore, seuls 3 jours sont fériés (mardi 1er, mercredi 2, jeudi 3). Le samedi 5 et le dimanche 6, c'est le week-end. Restent donc le vendredi 4 et le lundi 7. Et bien, figurez-vous qu'ils nous les font rattraper. Ainsi, je travaillerai le dimanche 29 septembre pour rattraper le vendredi 4 et  le dimanche 12 pour rattraper le lundi 7.

 

Autrement dit, à partir de demain, j'ai une semaine de 6 jours de travail, repos le samedi, travail dimanche et lundi; puis 7 jours de vacances puis 4 jours de travail, repos le samedi, et enfin 6 jours de travail avant de retrouver un rythme hebdomadaire normal. Ce n'est pas tant le fait d'avoir des week-ends tronqués qui m'agacent que le fait qu'ils nous collent ces journées n'importe comment. Qu'est-ce que je déteste ce système de "vacances". Je préfère autant n'avoir qu'un jour férié et qu'ils nous laissent nos semaines se dérouler normalement.

 

Comme je n'ai reçu la notification pour ces congés qu'en fin de semaine dernière, mon copain et moi n'avions rien réservé; c'est pourquoi nous avons opté pour  Hong-Kong pour ces 3 jours.

 

De plus en plus de Chinois du continent se rendent à Hong-Kong (moins pour le tourisme que pour le shopping). D'ailleurs, c'est bien simple, 80 % des boutiques sont des pharmacies, des magasins de cosmétiques, de produits de luxe (montres, bijoux, sacs) et technologiques. Hong-Kong a deux avantages : les articles sont détaxés - donc moins chers que sur le continent (en même temps, si quelqu'un a les moyens de s'offrir un sac de telle ou telle marque, détaxé ou pas, cela reste cher, non ? Enfin, il n'y a pas de petites économies, je suppose...). Second avantage : les Chinois ne font pas confiance aux marchandises vendues en Chine continentale (et à juste raison paraît-il); d'où les achats importants de lait en poudre, par exemple, ce qui a conduit HK à établir des quotas.

 

J'ai été témoin de ce rush vers HK jeudi matin lorsque j'ai traversé l'une des frontières entre Shenzhen et le territoire de HK. Des centaines de personnes étaient massées aux portes de la douane. C'était affolant. Une vraie pagaille. Une situation d'état de siège. Des hurlements, des gens qui tentaient d'escalader les barrières, des bousculades, des attroupements, des courses dès qu'un nouveau guichet s'ouvrait, des gens qui tapaient aux portes vitrées lorsque les gardes les fermaient pour réguler le flot des touristes... Bref, la guerre. C'était impressionnant et effrayant, en fait. On imagine tout à fait qu'à la moindre vague de panique, on puissse mourrir piétiné, écrasé, étouffé par une foule aussi agressive.

 

Après de longues heures de queue, j'ai finalement atteint HK où j'ai rejoint mon copain. Nous avons fuit le centre et les foules pour le calme des montagnes - petites, certes - mais des montagnes tout de même. Par contre, il faisait très chaud, pas un souffle d'air, et le taux d'humidité était au moins de 400 %.... L'horizon n'était pas très dégagé et, en plus, je n'avais pas mon appareil photo, mais voici - par temps idéal - ce que l'on aurait pu voir.

 

http://www.discoverhongkong.com/fr/images/see-do/great-outdoors/large/1.5.3.2-Dragons-Back-Hiking-Tour_03.jpg

 


Si j'aime autant HK, c'est le fait que l'on puisse accéder si facilement à des sentiers de randonnée sympas, tout en ayant vue sur la mer, les montagnes, les îles et, jamais très loin, les gratte-ciels. Et puis, on redescend et l'on retourne dans la "civilisation" aussi rapidement que l'on s'en était éloigné.


La fête de la Mi-Automne est une fête  traditionnelle chinoise célébrée le 15ème jour du 8ème mois lunaire. La Lune, cette nuit-là, est particulièrement brillante, plus ronde et plus belle que le reste de l'année. Les Chinois considèrent la pleine lune comme symbole de la réunion familiale, et c'est pour cette raison, que ce jour est aussi appelé "Fête de la Réunion". C'est aussi pour cela que les Chinois dégustent des pâtisseries appelées gâteaux de Lune, symboles de retrouvailles et de rassemblements familiaux. Le modèle traditionnel contient une pâte sucrée de haricots rouges ou de dattes, enrobant un jaune d’œuf qui rappelle la lune. La surface est décorée de motifs symbolisant des légendes lunaires. Il se décline à l’infini: saveur lotus, durian, thé vert, mais aussi chocolat, café ou noix de coco. Pour être honnête, c'est plutôt dégueu. Jusqu'à maintenant, je ne me souviens pas en avoir goûté un que j'ai pu terminer... Des étudiants m'en ont offert mercredi mais je n'ai pas encore osé les ouvrir... Je trouve ces gâteaux horriblement secs avec des saveurs assez nauséabondes.

 

A Hong-Kong, des festivités particulières ont lieu à l'occasion de cette fête. C'était la première fois que nous y allions à cette période, cela a donc été une découverte.

 

D'abord, des centaines de lanternes de toutes les couleurs,

 

tailles et formes illuminent les parcs et les rues.

http://www.scmp.com/sites/default/files/styles/980w/public/2013/09/19/hongkong_hkg02.jpg?itok=ktxvUd6Y

Ensuite, nous avons assisté à la danse du dragon de feu dans le quartier de Tai Hang. C'était génial !

Au 19ème siècle, les habitants de Tai Hang firent pour la première

 

fois une danse du dragon afin d'arrêter une série de malheurs qui s'étaient abattus sur leur village. Plus d'un siècle plus tard, le village a disparu mais la tradition perdure et cette danse a été classée sur la troisième liste du patrimoine culturel immatériel de la Chine.

Tout commença quelques jours avant la fête de la Mi-Automne, il y a environ 100 ans. Un typhon s'abattit sur le village de pêcheurs et de paysans de Tai Hang et fut suivi d'une épidémie, puis de l'apparition d'un python qui dévora tout le bétail. Un devin décréta que la seule manière d'arrêter cette avalanche de désordres était d'organiser une danse du feu pendant trois jours et trois nuits pendant la fête de la mi-automne. Les villageois confectionnèrent un énorme dragon en paille et le couvrirent de bâtons d'encens qu'ils allumèrent. Ils dansèrent alors pendant trois jour et trois nuits au son des tambours et des pétards et l'épidémie disparut.

De nos jours, les habitants de Tai Hang continuent à faire la danse du dragon durant trois jours pendant la fête de la mi-automne avec une troupe de 300 danseurs, 72 000 bâtons d'encens et un dragon long de 67 mètres, pour un spectacle incroyable de feu, de fumée et de danse dans les petites ruelles de Tai Hang.

 

 

http://www.strippedpixel.com/wp-content/uploads/2012/10/2012-Sept-Hong-Kong-3523-copy.jpg

http://www.strippedpixel.com/wp-content/uploads/wow-slider-plugin/40/images/tai_hang_fire_dragon_dance.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.thaiworldview.com/hongkong/feast/jpg/feast266.jpg


 

http://farm9.staticflickr.com/8169/8037933345_fa6a0440c3_o.jpg

 

Je trouve que c'est bien qu'HK conserve ce genre de traditions. En fait, j'ai l'impression que la culture chinoise se vit et se voit plus  à HK qu'en Chine continentale.

 

En tout cas, super petites vacances ! Et demain, boulot...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives