Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 09:37

Pour beaucoup de gens, qui dit la province du Guangdong, dit Guangzhou (Canton) et peut-être Shenzhen.

 

Mais le Guangdong, ce n'est pas seulement ces deux villes. Il est  riche d'un patrimoine architectural encore peu connu, inscrit à l'Unesco depuis 2007.

 

Il s'agit des "diaolou" (maisons à étage sculptées) situés dans le district de Kaiping à 140 km au sud-ouest de Guangzhou. Il y a quatre groupes de diaolou dont une vingtaine de bâtiments ont été inscrits sur la liste de l'Unesco.

 

Il existe trois types de bâtiments : les tours communautaires construites par plusieurs familles et utilisées comme refuges temporaires, les tours résidentielles construites par de riches familles à des fins résidentielles et défensives, et les tours de guet. 

 

Ces édifices, mélangeant différents styles architecturaux européens et chinois, ont été érigés au 19ème et au début du 20ème siècle par de riches Chinois émigrés revenant au pays. Ils ont souvent pris la forme de petites forteresses pour protéger leurs résidents des bandits qui sévissaient à cette époque d'instabilité politique. Elles présentent des murs solides, percés de petites fenêtres protégées par des grilles en fer et des meurtrières.

 

Sur les 3000 édifices d'origine, il en subsite environ 1800 répartis dans la campagne de Kaiping. Dès que l'on sort de la ville de Kaiping, on commence à apercevoir des tours dans presque tous les villages. Nous n'avions guère de temps, donc nous nous sommes contentés des lieux touristiques, mais nous avons été assez impressionnés par cette architecture vraiment unique.

 

PC110561Le premier site que nous avons visité était la ville de Chikan (pas sur la liste de l'Unesco). Etablie pendant la dynastie Qing, ses rues et ses bâtiments datent de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème siècle. Les émigrés Chinois revenus dans la région y ont intégré des éléments de l'architecture occidentale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PC110572Les bâtiments étaient, en général, des structures de trois étages, le premier, au niveau de la rue, étant un magasin; les deux autres servant d'habitation.

 

La façade de ces bâtiments nous a intrigués car elle est très plate; on a l'impression qu'il s'agit d'un décor en carton-pâte car le cadre des fenêtres ne dépasse pas du tout du mur.

 

Ce genre d'habitation est vraiment typique du Guangdong, on en voit également quelques exemples (un peu différents) à Guangzhou dans le vieux centre ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PC120574Le lendemain, nous nous sommes rendus au village de Zili où se dressent neuf diaolou bâtis dans les années 1920 par des Chinois émigrés. Ils sont tous construits plus ou moins sur le même modèle : tours de cinq ou six étages avec une terrasse au dernier étage. Plusieurs diaolou contiennent les meubles de l'époque et les photos de leurs anciens propriétaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PC120576Le site est sympa car on est au coeur de la campagne; du sommet des tours, on aperçoit des rizières et des mares au milieu desquelles se dressent ces mystérieuses tours. Mais à cette saison, les rizières sont asséchées, c'est un peu dommage.

 

 

 

 

 

 

 

 

J'espère que nous aurons le temps de retourner dans le coin lorsque les beaux jours seront revenus.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Guangdong
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives