Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 09:21

Voilà, ma première semaine de cours est terminée.

Bilan : euh...

Les étudiants ne sont pas désagréables mais leur flagrant manque de motivation est plutôt déconcertant voire désespérant... Heureusement que ce n'est pas ainsi dans toutes les classes.

Pour y voir plus clair, je vais vous présenter tout mon petit monde :

- j'ai deux classes de 3ème année dont l'une regroupe des étudiants qui apprennent le français depuis 5 ans... (je n'ai pas encore élucidé le pourquoi du comment); ces étudiants ont le niveau de mes anciens étudiants de Qingdao en 3ème année. La moitié de cette classe est motivée et d'un bon niveau; le fossé est d'autant plus grand avec l'autre partie de la classe qui n'est ni l'une ni l'autre.

- ma deuxième classe de 3ème année est déprimante. Mes collègues m'avaient prévenue mais je ne m'attendais pas à être si déçue. Ce n'est pas tant leur niveau pitoyable - après tout ils sont là pour progresser en français - mais c'est leur état d'esprit qui est extrêmement dérangeant. Lorsque je leur ai demandé de se présenter et d'expliquer pourquoi ils étudiaient le français et ce qu'ils comptaient faire après leurs études; j'ai compris que plus des 3/4 de la classe avaient choisi le français par défaut et qu'on ne pouvait donc pas parler de "choix". J'ai découvert également qu'ils n'ont aucune idée de ce qu'ils vont faire l'an prochain; ce qui pourrait être inquiétant puisque dans cette école, les étudiants sont diplômés au bout de 3 ans, autrement dit, à la fin de cette année. En fait, presque aucun d'entre eux ne va continuer le français ou essayer de trouver un travail où l'on peut utiliser le français. Certains voudraient étudier en France ou à l'étranger mais s'ils ne montrent pas plus d'enthousiasme dans leurs études... (remarque, ils ont de l'argent, alors ils peuvent toujours acheter leur diplôme... ok, je n'ai rien dit, je sais que ce n'est pas sympa d'être mauvaise langue alors que je les connais encore à peine).

Une étudiante m'a quand même déclaré qu'elle n'avait pas choisi le français et qu'elle n'aimait pas cette langue. Comprenez-moi bien, je ne critique pas sa franchise - c'est plutôt rafraichissant par rapport aux dégoulinants "j'aime la France parce que c'est romantique". Si j'ai relevé sa phrase, c'est pour montrer que l'attitude des étudiants ici est quand même bien différente de celle à laquelle j'étais habituée et que je vais avoir à faire à quelques "fortes têtes" qui ne cachent pas leur manque de motivation. Ca se ressent en cours puisque quelque soit l'activité que je propose, j'ai l'impression d'avoir à faire à un mur.

Quant à leur niveau en français, lorsque j'affirme qu'il est pitoyable, je n'exagère pas : quelques étudiants n'arrivaient même pas à se présenter en français; ils m'ont fait un mélange de phrases en français et en anglais. En 3ème année, si on ne sait pas se présenter simplement en français...Ca fait peur.

C'est d'autant plus redoutable que je suis censée leur donner des cours d'expression écrite (passe encore) mais surtout de français des affaires (4h par semaine) dont les grandes lignes sont la présentation des formes de sociétés en France, l'organisation interne dans les entreprises, les acteurs externes (Etat, banques, assurances,...). Bref, cela demande une certaine rigueur dans le travail car il faut assimiler du vocabulaire et de structures en fonction des situations de communication dans l'entreprise. J'ai revu mon programme du semestre à la baisse, mais j'ai peur qu'il se réduise à peau de chagrin.

- Heureusement, tout n'est pas négatif. J'ai 2h par semaine avec les 2ème année (qui ont à peu près le niveau que mes anciens 1ère année à Qingdao à la fin du premier semestre). Ils sont assez motivés, très chaleureux et semblent être heureux d'être en cours. J'ai vécu mon cours de jeudi avec eux comme une véritable bouffée d'air frais. Je sens que ce sera mon jour de la semaine préféré. D'autant plus que j'aurai cours le jeudi aussi avec les 1ère année (à partir de la semaine prochaine); or j'aime bien les débutants; donc je suis sûre que ça se passera bien.

Je suis d'autant plus heureuse d'avoir les 1ères années que leur prof principale m'a demandé de leur donner un prénom français; ce qui à mon avis n'est pas un mal quand je vois les prénoms dont ont hérité les étudiants dans mes autres classes. Certains ont des prénoms anglais (Shirley, Sue, Winnie, Janet, Stephy, Candy) - c'est sans doute le prénom qu'ils avaient déjà en classe d'anglais-, il y a les prénoms français d'une autre génération (Félix, Micheline, Louise, Angèle, Yvonne) et puis il y a les prénoms...euh..comment dire... bizarres ? amusants ? du genre "Tintin", "Astérix", "Sée"(?)... J'ai vraiment du mal avec "Astérix" et "Tintin" à chaque fois que je prononce leur prénom, j'ai l'impression d'être complètement ridicule, mais du moment qu'ils ne partagent pas mon sentiment, tout va bien !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maï 25/09/2009 16:26


Est-ce que les semaines 2 et 3 ont été plus prometteuses ?


amandine 22/09/2009 20:39


Mon premier commentaire sur le site... Je n'ai qu'un mot : Courage ! J'espère que tu ne regrettes pas ta décision d'être partie dans cette université....


Maï 11/09/2009 16:57

Je crois que j'aurais dû mal à garder mon sérieux en demandant à Astérix de venir au tableau ! Mais au moins il y a de la recherche, ce n'est pas comme ces floppées de Mike ou Steven qu'on croise parmi les étudiants chinois généralement !Bon courage avec les 3ème année bis !

armel 11/09/2009 17:26


Je ne nie pas la recherche (influencée à mon avis par les films qu'on peut trouver "gratuitement" sur les sites chinois du genre youtube). Je ne sais pas si l'étudiant se rend compte
qu'Astérix n'est pas un prénom très ... courant. En attendant, il faut que je m'y habitue car en effet, j'ai du mal à me retenir de ne pas pouffer de rire.


Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives