Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 09:01
"Tu vois, la Chine, elle change !" m'a déclaré une de mes étudiantes (qui généralement me tutoient en-dehors des cours).

Nous discutions à propos de l'actualité en France et en Chine et je lui racontais que les médias français parlaient cette semaine du scandale du lait en poudre contaminé à la mélamine. Elle a répondu que l'affaire faisait grands bruits en Chine également. Vous me direz : c'est normal car cela se passe dans leur pays après tout !... Pas si évident car, comme me l'expliquait l'étudiante, auparavant (pas si loin de le passé, en fait) toute parution dans les journaux de scandales - et d'autant plus ceux mettant en cause des responsables - était impossible.

Désormais, en Chine, les médias évoquent les problèmes de corruption, les émeutes (certaines d'entre elles en tout cas) et les affaires de ce genre. "Preuve que la Chine évolue" a insisté l'étudiante, déçue de constater que la presse française semble toujours faire plus de cas des problèmes liés à la Chine que de ses progrès et de ses réussites. Même au moment des JO, elle trouvait que les articles des journaux français n'étaient pas aussi dithyrambiques qu'ils auraient dû l'être.

Difficile de prouver le contraire même si, l'année dernière, je me suis efforcée de leur présenter des articles (lors de mon cours consacré à la presse) qui critiquaient un peu tout le monde, à commencer par la France.

Quant à savoir quelle place Sarkozy occupe dans le coeur des Chinois... Je ne suis pas sûre qu'avoir reçu à l'Elysée l'athlète chinoise handicapée malmenée lors du passage de la flamme à Paris soit suffisant pour rétablir l'image de la France. Quoiqu'en fait, les JO ont quand même eu un avantage pour la France - ou plutôt le français : mes étudiants m'ont déclaré avoir été très fiers de pouvoir se vanter de connaître le français dont la place est importante aux JO en tant qu'une des langues officielles.

En outre, toutes les annonces commençaient par le français : les étudiants ont donc eu le sentiment que le français était fondamental. Un de mes étudiants a été particulièrement sensible à cet aspect : il m'a avoué qu'il n'avait jamais vraiment réfléchi à ce qu'il ferait après ses études, qu'il ne pensait pas particulièrement à trouver un travail qui lui permette d'utiliser le français (il est très bon en anglais; il privilégiait plutôt cette voie). Or, après les JO, il a trouvé un regain d'intérêt pour le français et il a décidé de tout faire pour s'améliorer et poursuivre plus tard dans cette discipline. Espérons qu'il persévère mais, en tout cas : vive les JO qui donnent du travail aux profs de fle ! :-)

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives