Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 07:58
Et voilà, ça y est, c'est la rentrée ! J'ai mes petites habitudes maintenant et j'ai pu commencer à me plonger dans les cours directement car, cette année, pas besoin d'aller à la découverte de la ville ou de passer un examen médical pour le visa.

Rien n'a changé en deux mois sur le campus. J'ai retrouvé mes étudiants aujourd'hui; ceux que je connais, en tout cas, puisque je n'ai pas encore rencontré les 1ères année qui ne débutent les cours qu'à partir du 22 septembre, entraînement militaire intégration oblige (mais je ne rigole pas sur l'aspect militaire : les étudiants sont réellement habillés en treillis et marchent au pas).

Aujourd'hui, j'avais donc 2 fois 2h de cours d'audiovisuel avec les 2èmes et 3èmes années dans une salle .... sans télé. C'est là toute la force de l'organisation de la fac ici. Il paraît que tout rentrera dans l'ordre la semaine prochaine mais, en attendant, j'ai dû me débrouiller et donc improviser car on ne m'a prévenue qu'hier. Heureusement, le retour de vacances et les JO fournissaient suffisamment de matière pour occuper ces premiers cours.

J'espérais quelques débats croustillants ou des polémiques sur les JO mais, las, il semblerait que les étudiants soient tous redevenus de sages citoyens chinois sans aucune vélléité de remise en cause des problèmes de la Chine. Les 3 étudiantes qui avaient passé le second semestre en France sont d'ailleurs les premières à se ranger derrière cette même affirmation : "Les JO sont une réussite : ils ont montré au monde la puissance de la Chine, une bonne image de notre pays et grâce à eux les occidentaux connaissent mieux la Chine et les Chinois". Apparemment, elles ont très mal vécu les reportages quotidiens anti-chinois en France lors du passage de la flamme olympique même si pour le reste, elles ont apprécié leur séjour.

Je leur ai rétorqué que, selon moi, Pékin ne représente pas la Chine en leur expliquant que lors de mes voyages, j'ai observé à quel point le Gansu ou le Yunnan sont des provinces qui offrent des spectacles très différents de ceux de la capitale. Ils m'ont répondu que même si c'est vrai, c'était normal que les JO se passent dans la capitale et que ces régions sont encore très pauvres et que c'est pour cette raison qu'elles ne ressemblent pas à Pékin, comme si l'aspect économique, seul, comptait. Les étudiants ne semblent pas considérer que les différences culturelles soient si importantes : pour eux, tout ira bien une fois que toutes les villes et toutes les provinces se seront modernisées et enrichies...

Quant à la bonne image de la Chine, je leur ai parlé des banderoles "free Tibet" déployées par des étrangers sur les sites olympiques ou des reportages sur les dissidents mis sous surveillance ou chassés de Pékin pendant les JO; je leur ai également raconté ma mésaventure dans le
Gansu avec l'interdiction pour les étrangers de se rendre dans des villages tibétains.
Les étudiants n'ont pas trouvé d'explications satisfaisantes mais la plupart s'accordaient à dire que c'était un peu normal parce qu'avec les JO, beaucoup de journalistes étaient présents en Chine et parmi eux peut-être des journalistes non-accrédités qui auraient pu chercher à critiquer la Chine. J'ai montré à quel point cet argument me laissait dubitative car empêcher quelqu'un de voir ou faire quelque chose l'incite plutôt à vouloir y aller ou le faire pour comprendre ce que cache cette interdiction. Qu'est-ce que la Chine craint là-bas pour empêcher les étrangers d'y aller ? Que veut-elle cacher ? Mes questions sont restées sans réponses, mes étudiants ont botté en touche...

Je n'ai pas trop insisté sur ces sujets controversés car je sentais à la fin de l'année dernière que la plupart se braquaient très vite et depuis les JO, tous semblent plus unis que jamais autour de la défense de leur nation. Je ne cherche pas à critiquer à tout prix la Chine (surtout que ces réflexions ne sont pas toutes personnelles, je leur fais plutôt part de ce qui se dit dans la presse française) mais c'est quand même affligeant de voir à quel point les étudiants ignorent ce qui se passe dans leur pays et à quel point ils n'acceptent pas que les étrangers osent relever des problèmes. Enfin, n'est-ce pas incroyable que les étudiants ne trouvent pas d'autre adjectif que "normale" pour qualifier ma mésaventure dans le Gansu ?

Si les étudiants se ferment ainsi sur la Chine, je risque de ne pas avoir beaucoup de matière pour mon blog cette année !....

Pour finir sur cet état-d'esprit consensuel et dégoulinant de bons sentiments, voici une petite chanson que m'a envoyée une de mes étudiantes (notez le "anti-cnn").



Partager cet article

Repost 0

commentaires

MICHELE 17/09/2008 13:40

la vidéo marche très bienmoi pas très douée pourtant !!!!!!tata Michèle

Maïwenn 04/09/2008 13:00

Bonne rentrée Armel ! :-)

Michel 03/09/2008 16:32

Apparemment, tous ceux qui n'ont pas Adobe Flash Player (cf. clic droit de  la souris) ne peuvent plus voir les videos (mêe celles des pages des mois précédents) le navigateur. Vois auprès d'OVER-BLOG les raisons de ce changement de "politique" et les conseils adéquats à donner à tes visiteurs.

david 03/09/2008 12:36

merci pour ce long récit!Super sympa la vidéo avec la chansonBonne continuation à vousDavid de conseil sante

armel 03/09/2008 15:02


Merci pour votre commentaire. Je suis contente de savoir que la vidéo fonctionne ce qui n'est apparemment pas le cas chez tout le monde et encore moins ici en Chine.


Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives