Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 14:09
Voilà près d'un an que je suis en Chine, il est temps de faire un petit bilan avant les vacances.

Avant d'arriver ici, j'avais un petit a priori plutôt négatif sur la Chine ou plutôt sur les Chinois : j'avais lu des articles et entendu des amis parler des crachats, de la saleté, du bruit, de l'impolitesse des Chinois. Connaissant le Japon, je craignais de ne peut-être pas trop me plaire ici. Effectivement, la Chine ne soutient pas la comparaison avec le Japon du point de vue social : les Japonais sont infiniment plus policés que les Chinois. De même qu'il est beaucoup plus aisé de voyager au Japon qu'en Chine : tout y est parfaitement organisé. Il est vrai que le Japon est plus développé économiquement et qu'il est beaucoup moins vaste que sa voisine avec une population moindre.

Cela dit, je ne me déplais pas non plus en Chine sinon je n'aurais pas choisi de "rempiler" une année de plus. En dehors des cours et de mes étudiants que j'adore, la diversité ethnique, la richesse du patrimoine, la variété des paysages me fascinent particulièrement. Je ne peux en profiter qu'en voyage, mais à chaque fois, c'est ébouriffant (peut-être le serait-ce moins pour d'autres, mais je ne suis encore qu'une voyageuse "débutante" et m'enthousiasme donc facilement).

D'autre part, j'aime la Chine pour les spectacles de la vie quotidienne que l'on aperçoit dans les petites rues. La Chine reste très exotique à mes yeux et j'adore.

Enfin, la société chinoise moderne m'intéresse de plus en plus, surtout depuis que je suis ici et que j'en apprends tous les jours grâce aux discussions avec mes étudiants. A quoi ce mélange détonnant de société capitaliste, voire ultra-libérale, et de gouvernement omnipotent et dictatorial va-t-il aboutir ? J'ai envie d'en savoir plus, de pouvoir appréhender la Chine de façon plus juste et plus en profondeur mais je ne peux le faire qu'indirectement (vu mon niveau de chinois) en analysant et en interprétant ce que me racontent les étudiants.

Ce n'est donc pas parce que je vis en Chine que je vais prétendre bien connaître la société chinoise mais je peux dire que j'en ai saisi quelques bribes - que j'ai assimilées de façon sans doute subjective,  mais je ne suis pas journaliste après tout !

Allez, je ne peux pas ne pas terminer mon dernier article sans un mot sur les JO.

Voici une liste de toutes les dernières mesures prises par les autorités chinoises pour garantir des JO réussis. Certaines sont utiles et appréciables (plus de lignes de métro à Beijing, par exemple); d'autres le sont nettement moins. En vrac :

- distribution de guides aux citoyens dans lesquels ils apprennent à repérer des attaques terroristes et comment y faire face
- doubles contrôles de sécurité dans les aéroports à partir du 20 juillet (génial ! je vais m'amuser dimanche !)
- présentation d'une pièce d'identité pour acheter des billets de train, bus à destination des villes olympiques
- 5000 voitures ont été livrées par Volkswagen et serviront aux sportifs et hôtes de marque pendant les JO
- mise en service cette semaine de trois nouvelles lignes de métro à Beijing
- punition d'entreprises et de villes polluantes
- données sur la qualités de l'air à Beijing diffusées à la radio en chinois et en anglais
- modifications climatiques artificielles si besoin le jour de la cérémonie d'ouverture des JO
- des sacs poubelle biodégradables seront utilisés sur les sites olympiques (je ne comprends pas pourquoi : c'est quand même beaucoup plus simple de jeter les ordures directement par terre et n'importe où comme on l'habitude de le faire les Chinois...)
- restrictions de circulation à Beijing, voie spéciale pour les JO, voitures autorisées à rouler en fonction de leur plaque d'immatriculation pour en limiter le nombre et de fait, la pollution (pauvres pékinois, finalement, ce sont bien eux qui sont le plus à plaindre : ils vont passer un temps fou à passer des contrôles, ils ne vont plus pouvoir circuler où ils veulent quand ils veulent dans la ville; on leur interdit de cracher, de remonter leur t-shirt sous les aisselles; :-); sans parler des expulsés, de ceux à qui on a rasé la maison, des volontaires involontaires;... cela m'étonnerait qu'ils soient aussi enthousiastes que les autorités chinoises l'affirment)
- un "tribunal du village olympique" a été mis en place depuis cette semaine pour juger toutes les affaires civiles ayant rapport aux étrangers
- des millions de fleurs vont décorer certaines rues et des hôtels de la capitale
- la grande muraille a été défigurée ornée du slogan "un monde, un rêve"

Je m'arrête là car la litanie est sans fin.

Je suis très curieuse de voir l'après-JO.  Par exemple, la Chine a-t-elle vraiment pris conscience des dangers de la pollution ou est-ce seulement de la poudre aux yeux pour calmer les esprits médisants ?

Une chose est sûre : je suis bien contente de profiter de mes vacances en France loin de la folie ambiante qui règne ici en Chine (même sur les dunes de sables à Dunhuang, j'ai pu voir les anneaux et le slogan olympiques; non, mais vraiment, ils ont tous perdu le sens commun !....)

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Généralités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives