Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 08:33
Cela faisait un petit moment que l'idée me trottait dans la tête mais je ne l'avais toujours pas mise en oeuvre. Lorsque j'en aurai le temps ou l'envie, j'essaierai de faire un point presse sur des infos concernant la Chine; vision des médias français et chinois (même si c'est plus difficile vu mon niveau de chinois mais je peux voir la chaîne CCTV 9, diffusée en anglais). Evidemment, ce sera très partial car je ne sélectionnerai que certains sujets : ceux qui m'amusent, m'interpellent, m'intéressent.... et mon point de vue est tout à fait discutable !

JO : l'étape-relais à Lhassa.

Vous savez que la flamme olympique passe à Lhassa ce samedi. A l'origine, l'étape devait durer 3 jours mais - étrangement.... -, elle a été réduite à une seule et unique journée.
En France, on en attribue tout de suite la raison aux émeutes de mars au Tibet et on pense que les Chinois préfèrent autant que possible éviter que de nouveaux troubles se produisent.
La version chinoise diffère quelque peu : dans la presse (officielle, s'entend), aucune mention n'est faite des "événements" de mars; on explique que c'est en raison du séisme que l'étape a été réduite à une journée. Ben tiens, on y croit ! La presse affirme qu'après le séisme, le comité d'organisation chinois a décidé de procéder à des diminutions de temps ou de distance dans chaque ville.
Quel est le lien entre le séisme et la flamme olympique ? De toute façon, même si en effet le comité fait appliquer cette mesure à Lhassa et dans les autres villes, le séisme - à mon avis - sert de bonne excuse pour expliquer la réduction de temps de l'étape de la flamme dans la capitale tibétaine. 
Mais voyons, suis-je bête ! Lhassa est une ville chinoise comme les autres, non ? Pourquoi voudrais-je trouver une autre raison ?....

Piratage sur internet

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la Chine n'est pas indifférente au piratage sur internet. En effet, depuis 4 ans, elle mène régulièrement des campagnes de lutte contre les sites illégaux de vidéo.
Mais, j'interprète les choses différemment. Apparemment, cette campagne se préoccupe cette fois-ci plutôt de lutter contre la transmission illégale des compétitions ou la diffusion d'émissions liées aux JO; donc ça ne semble pas concerner les sites où l'on peut voir des films qui sont, par ailleurs, très pratiques : les sites chinois qui nous permettent de voir des films en ligne "gratuitement" - chinois, français ou anglais - parfois même sous-titrés en anglais - pullulent. Pas même besoin de les télécharger; j'avoue donc je fais comme tout le monde ici.... Ce sont les "bons" côtés de la Chine !.
Bref, ceci pour dire que les autorités chinoises me semblent beaucoup plus tolérantes que la France ou plutôt qu'elles n'ont pas la même conception de l'illégalité. Je crois qu'en fait, la Chine n'a pas la même définition du mot "illégal" : en France, ce serait, dans ce cadre, le non-respect des droits d'auteur; en Chine, j'ai plus l'impression qu'il s'agit des vidéos qui ne sont pas "autorisées" par le parti. Mais je me trompe peut-être !....
Ceci dit, j'avoue concevoir quelques doutes quant aux intentions de cette campagne anti-piratage lorsque je vois des mesures qui visent à mettre en place un système de récompense pour lutter contre le piratage; autrement dit un système qui instaure la délation car toute personne ou organisation qui contribue aux enquêtes sur le piratage pourra toucher une somme d'argent. Je ne sais pas ce qui est sous-entendu derrière le mot "contribuer", mais apparemment il existe un centre d'appel qui collecte tous les informations sur ce sujet.
Voilà une façon "intéressante" de faire participer le peuple à la lutte contre le piratage....

Les circonvolutions de la diplomatie française

Vous avez sans doute entendu parler du boycott des touristes chinois et de certaines agences de voyage chinoises qui ne proposent plus la France dans leur catalogue. La diplomatie française a encore protesté récemment contre cet état de fait.
Les autorités chinoises nient tout ordre de leur part et se retranchent derrière l'argument selon lequel il s'agit d'un mouvement spontané de la masse populaire chinoise. Je ne sais pas pourquoi mais dès que j'entends le mot "spontané" dans la bouche des autorités chinoises, cela me laisse toujours sceptique... Elles ont conclu que, de toute façon, il ne s'agissait que d'une affaire banale.
En dépit de cette réponse peu satisfaisante, Sarkozy a reçu le ministre chinois des AE, le 12 juin auquel il a affirmé que la France fera des efforts pour le développement des relations de partenariat stratégique avec la Chine (c'est bien du langage de diplomate : ça veut dire quoi, concrètement ?) . Il lui a également assuré que la France soutient les JO et qu'il souhaite qu'ils obtiennent un grand succès.
Ben, voyons ! Après les menaces de boycott de la cérémonie d'ouverture (au fait, il y va ou pas ?); voilà les mots doux....

A bientôt pour un autre point presse !

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Dans la presse
commenter cet article

commentaires

Michel 02/07/2008 13:55

Formule intéressante. On en redemande.Merci

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives