Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 20:17
Je vous parle toujours sorties, tourisme, vacances mais le pire c'est que je passe la plupart du temps à travailler même si je n'en donne pas l'impression ! Et pour ne pas déroger à mes habitudes, je vais à nouveau traiter de choses qui n'ont rien à voir avec les cours.

La semaine dernière, 3 de mes étudiantes m'ont persuadée de les accompagner à une soirée étudiante près de l'université. "Mais.... c'est pour les étudiants", ai-je objecté lucidement. "Oui, mais personne n'en saura rien, n'importe qui peut venir du moment qu'on a un billet", m'ont assurée mes étudiantes. Soit, pourquoi pas ? Je sais que la plupart des gens, même ici en Chine, sont stupéfaits lorsque je leur dis que je suis prof alors que j'ai l'air soit-disant si jeune. Donc, je savais que je pourrais me glisser au milieu des étudiants sans faire tâche; excepté que j'avais négligé un point essentiel : je suis étrangère. Or, j'étais la seule étrangère et la salle avait beau être plongée dans la pénombre, la blancheur de ma peau m'a trahie et même en me cachant derrière les 3 piliers de la salle, l'un des organisateurs m'a aperçue et m'a invitée à danser. Evidemment, nul réconfort à chercher du côté de mes 3 étudiantes : elles étaient bien trop ravies à l'idée de me voir me ridiculiser danser. Le pire ne s'est pas fait attendre : à peine eussé-je esquissé quelques pas de ce qui ressemblait vaguement à une valse que la moitié des couples s'est figée pour nous observer, mon cavalier improvisé et moi. L'horreur absolue. Je déteste me faire remarquer; aucun doute, j'ai réussi mon coup ! Quoiqu'en réalité, c'était plutôt amusant.

Mes exploits, le reste de la soirée, furent beaucoup plus modestes : je me suis contentée de danser avec mes étudiantes (il y avait plus de filles que de garçons) ou de rester assise à observer les autres. Il faut dire que la "soirée" n'a pas duré plus de 2h et qu'à 20h, nous étions déjà de retour à l'université. Rien à voir avec les chaudes soirées étudiantes en France (en tout cas, c'est l'image que j'en aie car je n'en parle pas en connaissance de cause !).
En tout cas, j'ai beaucoup ri de voir quelques couples de garçons qui dansaient ensemble. Vous allez tout de suite imaginer des choses mais je rappelle qu'en Chine, l'homosexualité est très rare et plutôt mal vue. En fait, c'était juste des garçons qui ne savaient pas danser et qui apprenaient ensemble. On a plus souvent l'habitude de voir des filles danser ensemble que des garçons, bref c'était très loufoque de les voir écraser les orteils de leur partenaire !
Et comme nous sommes en Chine, petite particularité bien typique : aucune soirée ne peut se faire sans qu'il y ait une compétition à un moment ou un autre. D'ailleurs, je ne sais pas d'où vient cette habitude. Bref, la soirée s'est terminée par l'élection d'un roi et d'une reine, choisis parmi ceux qui dansaient le mieux. Je vous rassure tout de suite : je ne faisais pas partie des candidates, bien sûr.
Le garçon avec qui j'ai dansé n'a jamais soupçonné que j'étais prof et j'aurais bien aimé voir la tête qu'il aurait faite s'il l'avait su par la suite !

Finalement, je vis en Chine les épisodes que j'ai manqués en France : je retrouve une seconde jeunesse !


Soirée autrement plus intéressante : hier soir, avait lieu un Fest-noz !!! Oui, oui, à Qingdao !! De 17h30 à 19h environ, le groupe de musiciens apprenait aux spectateurs les pas de base des danses les plus simples et à 19h, ils ont véritablement commencé à jouer.

Parmi le groupe, il y avait un couple qui avait même revêtu un des costumes traditionnels bretons.

Nous pouvions également goûter aux galettes et au cidre. Je précise tout de suite pour certains : pas de galettes-saucisse. Bon, sinon, pour les galettes, il faudra repasser : elles étaient petites, n'avaient goût ni de galette ni de crêpe d'ailleurs, plutôt entre les deux, et la garniture qui les accompagnait était bizarre.












Tous mes étudiants de 1ère année sont venus sauf qu'ils sont repartis vers 19h30 : ils étaient fatigués ! Ah la la, ces Chinois, je vous jure.... Ils me tuent parfois. C'est vrai qu'ils se sont bien entraînés aux danses et qu'il n'y avait pas de chaises (ça se passait à l'extérieur d'un resto français qui était trop petit pour accueillir la foule); mais c'était quand même une opportunité pour eux de vivre ce genre d'expérience et je suis un peu déçue qu'ils n'aient pas fait l'effort de rester plus longtemps.








En tout cas, j'en ai bien profité, surtout lors de la première partie de la soirée, pour réviser mes bases. J'ai cependant trouvé que la musique n'était pas très variée mais il faut dire que les musiciens jouaient un peu toujours le même type de danses car les spectateurs n'avaient pas eu le temps d'apprendre beaucoup de pas.

Cela m'a donné l'envie d'organiser un fest-noz au coin français. Je connais plus ou moins les pas, je peux trouver la musique sur internet, mais le problème, c'est que je ne sais pas à quels pas correspond tel ou tel morceau; ce qui est légèrement ennuyeux...

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Vie à Qingdao
commenter cet article

commentaires

Maïwenn 25/05/2008 18:12

Si tu as besoin d'aide pour l'organisation du fest-noz, n'hésite pas à demander, c'est mon rayon ! :-D

armel 27/05/2008 16:38


Merci pour la proposition !!! J'ai vu sur ton blog d'ailleurs que tu semblais en effet plus au fait que moi dans ce domaine ! Je crois que je profiterai de ton offre un jour ou l'autre ! :-)


Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives