Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 11:43

 

Rassurez-vous, je suis toujours vivante ! Ce n'est pas le fait de manger un cafard qui me tuerait ! Qu'est-ce que vient faire cette histoire ? Et bien, il va falloir m'expliquer un truc : comment se fait-il que je trouve dans toutes les pièces de mon appartement ces horribles bestioles, à mi-chemin entre le cafard et la punaise ? A vrai dire, je n'ai jamais vu de cafard mais j'imagine que ce doit bien être aussi déplaisant que mes "adorables" petits animaux de compagnie. J'ai beau tout nettoyer, il y en a toujours qui sortent de je ne sais où. Et l'autre jour, j'ai eu le malheur de ne pas bien clore un sachet d'algues et alors que j'en mangeais une en toute insouciance, mon regard à accroché une forme mouvante. Pas de doute : mon sachet d'algues hébergeait un de mes charmants compagnons ! J'ai tout recraché et tout jeté ! C'est l'un des désagréments mineurs de ma vie en Chine !

Sinon, mon "silence radio" n'est dû qu'à une seule et unique raison : je suis débordée ! C'est bien joli de partir en week-end, mais personne ne prépare mes cours pendant ce temps-là ! Et oui, finalement, la seule différence entre un prof et un étudiant, c'est que si le prof n'a rien prévu pour le cours, toute la classe est paralysée alors qui si un étudiant n'a pas fait son travail, il est le seul que cela puisse handicaper... 
Bref, je suis plongée dans mes cours; notamment les cours d'audiovisuel dans lesquels je me sens de plus en plus à l'aise (c'est-à-dire que je trouve beaucoup plus facilement quels exercices je peux faire faire en fonction du niveau des étudiants). Je remercie le dieu internet pour cela et notamment le site
www.tv5.org qui prévoit un espace particulier pour les profs de français. Une vraie bénédiction. Si au début, je copiais purement et simplement leurs exercices, je parviens maintenant à me débrouiller toute seule, comme une grande ! Ce n'est pas à la fac qu'on nous aurait montré comment exploiter un document vidéo. Quand j'y repense, je me dis que c'est incroyable les inepties que l'on nous a enseignées... Toutes ces fumisteries sur la didactique et la linguistique... Oui, je suis certaine que c'est très utile mais pas pour les profs qui enseignent réellement aux étrangers et, qui plus est ... à l'étranger ! Ou alors c'est que je n'ai rien compris en cours; ce qui évidemment est une autre possibilité ! Mais, ce qui est certain, c'est que lorsqu'on vous annonce que vous allez avoir un cours d'audiovisuel à faire et que personne ne vous a dit ce qu'on faisait et comment on menait ce genre de cours, vous vous trouvez très bête... Et, c'est la même chose pour les autres cours, de toute façon. Heureusement que j'ai eu mes stages et mes gentils étudiants qui me servent de cobayes, cette année !
Concernant les cours d'ailleurs, j'adore toujours enseigner aux étudiants de 2ème année; mais en ce qui concerne les 4ème année, c'est un peu particulier : ils ne sont plus que 4 ou 5, alors l'ambiance est un peu trop "intimiste" pour être celle d'une vraie classe. Vous allez tout de suite penser que je suis une très mauvaise prof pour qu'il reste si peu d'étudiants dans mes cours; mais je vous arrête : c'est un phénomène inhérent aux 4ème année quel que soit le cours. En effet, si l'on assiste à cette débandade générale, c'est que nos chers étudiants préparent leur concours de master ou de fonctionnaire dont les programmes sont assez lourds, paraît-il (avec des pavés à connaître sur la politique chinoise quelque soit la spécialité des étudiants !), et comme ils sont certains d'avoir leurs examens à la fac, ils privilégient la préparation de leur concours au reste, c'est-à-dire à mes cours ou à ceux de mes collègues chinoises. Au début de l'année, j'espérais naïvement que je saurais être tellement bonne prof qu'ils continueraient à venir en cours malgré leur concours, mais, apparemment, ce n'est pas le cas.... C'est presque vexant.... Heureusement qu'il me reste quelques fidèles étudiantes !

Sinon, rien de mieux pour révéler les mentalités que les exercices d'imagination. La semaine dernière, j'ai séparé ma classe de 2ème année en 2 groupes : les uns devaient jouer le rôle de journaliste et les autres imaginer qu'ils étaient l'homme ou la femme le ou la plus riche du monde (et donc inventer leur enfance, leur carrière, comment ils avaient acquis leur fortune, ce qu'ils allaient faire de leur argent...). Je leur ai vraiment laissé carte blanche pour qu'ils inventent tous les détails et même les idées les plus farfelues ou extravagantes mais, finalement, je me suis retrouvée avec des interviews presques toutes semblables. Au final, ils étaient tous issus d'une famille paysanne très pauvre et ils avaient tous fait fortune en montant une entreprise. De plus, malgré leur richesse, ils étaient tous très "gentils" (j'ai retrouvé ce mot dans toutes les copies) puisqu'ils faisaient tous des dons aux pauvres. Beaucoup, d'autre part, ont précisé qu'ils avaient l'intention de donner de l'argent pour développer leur "pays natal". Ce mot est très souvent utilisé par les étudiants; c'est en fait une traduction bien chinoise car il reflète une particularité chinoise. Ici, "pays natal" ne signifie pas du tout la Chine mais la région d'où ils viennent. Je ne sais pas où ils sont allés chercher cette expression (sûrement dans leurs vieux manuels complètement dépassés) mais je l'ai entendu des centaines de fois depuis que je suis en Chine. Enfin, on voit que esprit communiste ou pas, nous nous trouvons bien dans le pays de Confucius : le plus important, selon mes chers étudiants, n'est pas la fortune (même si l'argent est nécessaire !) mais d'être heureux et de pouvoir aider leur famille, notamment leurs parents, en les soutenant financièrement. Je ne suis pas sûre que si l'on m'avait demandé ce que je ferais de ma fortune, j'aurais pensé à cela.... Fille indigne que je suis !...
Je n'ai trouvé que dans une seule copie des projets extravagants tels que posséder 2 avions, 3 villas, faire le tour du monde... et bien sûr léguer le reste de sa fortune aux pauvres !...

Voilà pour l'aspect scolaire. Mais je suis également bien occupée au niveau extrascolaire. D'abord, mes étudiants de 2ème année préparent une pièce de théâtre dont le sujet est..... "La belle et la bête" ! Vous allez me faire remarquer que ce n'est pas une pièce de théâtre et je le sais mais tous les ans, les étudiants de chaque département de langues montent un spectacle et choisissent plutôt des histoires ou des contes connus d'un peu tout le monde pour que la "pièce" soit plus ou moins compréhensible par tous les spectateurs qui ne parlent pas forcément français, allemand ou japonais. L'année dernière, les étudiants avaient choisi "La petite sirène" et l'année d'avant "Blanche-Neige"; donc cette année "La belle et la bête". J'ai déjà vu l'une de leur répétition. Je ne suis pas sûre que ce soit le but mais lorsque j'y ai assisté, je me suis beaucoup amusée : je les ai trouvés très mignons. Certains devraient travailler leur jeu car il est complètement en décalage avec les paroles mais ils y mettent beaucoup d'application. Ils ont rédigé  eux-mêmes leur texte (c'est-à-dire traduit directement du chinois en français) et ont même pris des cours de danse avec Yann, un étudiant français, car ils ont prévu une scène de bal ! Vous devriez voir ça : comme il n'y a pas de place dans les salles de classe, ils s'entraînent dehors sous les yeux de tous les autres étudiants qui passent à proximité. On dit que les Chinois sont timides mais, franchement, vous voyez des étudiants français de 20 ans jouer "La belle et la bête" ou l'équivalent et s'entraîner à danser la valse devant n'importe qui ?
Il y a une sorte de naturel chez les Chinois qui est très désarmant; c'est comme lorsqu'on en voit chanter, faire leur gym ou danser dans les parcs ou sur des places en ville. Ils font finalement beaucoup de choses en public sans aucune gêne; c'est pourquoi se promener dans les rues est toujours très intéressant et amusant : les rues chinoises offrent plein de petits spectacles.
Pour en revenir à mes étudiants, le spectacle est prévu vers le 23 décembre, me semble-t-il. En attendant, j'essaierai de les filmer demain pour vous montrer un peu ce que ça donne !



Voici la Belle.....

 



et la Bête, évidemment ! (en compagnie ici d'une...sorcière ! Et oui, les étudiants ont ajouté quelques rôles supplémentaires pour faire participer plus d'élèves au spectacle. )

PB220284.JPG














Et voici Joseph, l'un des étudiants de 4ème année qui m'a si souvent rendu service et qui "coach" les 2ème année pour leur spectacle.



Toujours pour la période de Noël, je vais me transformer en choriste chinoise puisque les profs étrangers sont invités à chanter une chanson chinoise lors d'une soirée officielle, je crois. En effet, je ne suis jamais vraiment au courant des détails (je me laisse porter par le courant), mais bref, nous avons eu notre première répétition jeudi dernier. Heureusement que je sais lire le pinyin ! Les profs américains avaient déjà pris des cours supplémentaires, auparavant, pour déchiffrer la chanson car eux ignorent tout du pinyin. Je n'ai pas l'impression que nous soyons si ridicules que cela mais bon, là encore, il faudra que j'essaie de faire une petite vidéo. En tout cas, non seulement nous chanterons, mais nous serons également déguisés. Euh, pardon, je voulais dire que nous porterons un costume traditionnel. Les Chinois qui assisteront à notre démonstration auront de quoi rire dans leur chaumière pendant plusieurs années, à mon avis... Mais bon, le ridicule ne tue pas et je ne serai pas toute seule ! Du moment qu'on ne me demande pas de m'habiller avec le costume doré ou rose que j'ai aperçu, ça devrait aller.
Et enfin, comme si je n'étais pas suffisamment occupée, voilà que la directrice de l'école primaire où j'enseigne aussi m'a demandé si j'acceptais de faire une "open-class". En gros, classe porte ouverte pour les parents de mes élèves, quelques profs et la directrice qui devraient tous venir assister à l'un de mes cours (vers Noël, ça aussi). Je suis censée faire un cours super évidemment. Shen Kun, la prof chinoise qui parle bien anglais m'a parlé de sapin de Noël, de power point, de cadeaux... Bref, il ne s'agit pas de faire un cours "normal" mais faire en sorte d'impressionner tout le monde. Et ben.... Mais ils vont finir par me stresser car Shen Kun, hier, me demandait ce que j'avais prévu pour cette "open-class". "Euh... il y a encore un mois, non ?" "Oui bien sûr.... " Mais, apparemment, lorsque cela se passe dans leur classe, les profs chinoises mettent les petits plats dans les grands. Ainsi, l'une des profs occupait la salle de classe hier car elle avait justement une "open-class".... la semaine prochaine ! Euh, je veux bien faire quelque chose de sympa mais de là à mettre une semaine à préparer ce fameux rendez-vous...
Donc, si vous avez des idées originales, sympa et faciles à mettre en pratique pour des enfants complètement débutants en français et qui ne peuvent comprendre presque aucune consigne.... , je suis preneuse !
J'exploiterai le thème de Noël, évidemment, mais concrètement, je ne sais pas bien quoi faire... En plus, je ne sais pas ce que nous aurons eu le temps d'apprendre d'ici là.

Ouh ! Lorsque j'ai commencé à écrire tout à l'heure, j'allais vous dire que je n'avais rien à vous raconter mais je crois que je me suis trompée !

Enfin pour terminer sur les derniers potins "passionnants" de ma vie, voilà que j'investis dans la technologie chinoise. Après l'appareil photo numérique, j'ai fait les boutiques dimanche dernier avec 3 de mes étudiantes de 2ème année pour acheter un lecteur MP3, le mien étant un peu usé. Je ne connais pas du tout les prix en France (j'avoue que je ne me suis jamais intéressée à la question) mais j'en ai acheté un à moins de 20€ avec 1 Go de mémoire. Il est minuscule et très léger. J'en suis ravie. Et voilà qu'il va peut-être me falloir renouveler complètement ma "garde-robe" technologique puisque mon téléphone n'a rien trouvé de mieux que de tomber en panne. Joseph, l'un de mes étudiants, est allé cet après-midi en ville pour essayer de le faire réparer. Apparemment, ça a marché excepté que lorsqu'on a essayé ensemble, à son retour,  mon téléphone s'est allumé avant de s'éteindre presque aussitôt dans une odeur de brûlé.... Mauvais signe, j'en ai peur. Joseph a proposé d'y retourner demain pour enguirlander le réparateur. Je n'ai pas trop confiance (non pas en Joseph mais dans le-dit réparateur). Mais il paraît que je peux trouver des téléphones pour 20€ si l'on ne cherche pas les derniers modèles. Moi, je n'ai pas besoin qu'il soit en couleur ou qu'il prenne des photos, je veux juste un appareil qui me permette de téléphoner et d'envoyer des sms ! Encore un week-end de boutiques en perspective !

P.S : si vous vous demandez d'où viennent les prénoms très ... à la mode de mes élèves, ce n'est pas ma faute ! C'est la directrice du département qui le leur a donné lorsqu'ils étaient en 1ère année et comme la directrice n'est pas toute jeune et qu'elle n'est jamais allée en France, elle a des notions très vagues de la culture française et des Français.... Et c'est un euphémisme !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Miyu-chan 23/11/2007 07:44

Sympa les petites bestioles ... chez nous, ce sont les araignées qui commencent à rentrer dans les maisons (génial o__0) !Bon courage pour vos cours ('_') ! Et toutes mes condoléances pour votre téléphone portable !!!

armel 23/11/2007 08:37

Merci pour les encouragements et les condoléances ! Il est possible que certains me trouvent ridicule d'en faire une histoire mais un téléphone portable dans un pays étranger n'est pas chose superflue, me semble-t-il, car il peut se révéler très utile en cas de problèmes ; si l'on n'est entouré que de Chinois qui ne parlent pas autre chose que chinois et que vous-même êtes encore très débutant dans cette langue, il y a alors toujours moyen d'appeler au secours via le téléphone. Donc, pas le choix, demain, j'irai faire les boutiques avec un ou deux étudiants !

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives