Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 16:00

Samedi 19 octobre : départ aux aurores, 7h, direction Qufu. Qufu est une ville située dans la province du Shandong comme Qingdao mais elle en est assez éloignée puisqu'il faut 6 bonnes heures en car pour l'atteindre. Cette sortie de deux jours est organisée par le bureau international pour les profs étrangers. Pendant 2 jours, j'ai eu la tête farcie d'anglais car évidemment, j'étais la seule prof française alors que tous les autres étaient anglogphones. Vous ne trouvez pas que la nature chaleureuse à l'extrême des Américains est épuisante, à la fin ? Et cet insupportable accent : comme je suis à moitié asiatique et que je ne veux pas perdre la face, je fais semblant de comprendre lorsque l'on me parle et j'acquiesce ou balbutie quelques vagues phrases. C'est pénible ! En plus, ils sont toujours contents, de bonne humeur, engageant la conversation avec tout le monde, remerciant avec enthousiasme.... Certes, il n'y a rien de répréhensible dans ces comportements, bien au contraire, mais, moi, ça me « saoûle ». Enfin, cela dit, ils sont très gentils et je les trouve charmants.... à petite dose !

Cette première journée a été très courte, finalement, car arrivés à Qufu à 13h30, nous avons déjeuné en une heure et n'avons commencé notre visite de la ville qu'à 14h30 (sachant que les sites ferment à 17h). Visiter 3 sites en 2h30 ! C'est le genre d'inconvénient des voyages organisés.... mais c'est d'autant plus frustrant lorsque l'on sait que le temple de Confucius a, par exemple, plus d'une centaines de bâtiments; alors le visiter en moins d'une heure....

Le temple de Confucius 



PA200156.JPGInstallé dans le centre-ville de Qufu, le temple de Confucius est considéré comme un des trois grands ensembles architecturaux anciens de la Chine avec le Palais impérial de Beijing et le palais d'été de Chengde.

















PA200166.JPGLe temple de Confucius a été autrefois utilisé par les dynasties féodales pour rendre hommage à Confucius. Commencé l'année suivante son décès (478 av. J.-C.), ce temple n'était alors constitué que de trois pièces. Sous le règne de l'empereur Wudi des Han (206 av. J.-C.-220), celui-ci abrogea les autres écoles au profit du seul confucianisme, la pensée de Confucius est devenue dès lors l'orthodoxie de la culture féodale chinoise. Les dominateurs des dynasties passées ont tiré parti de la pensée confucéenne qui répondait à leurs aspirations en l'honorant du titre de ''maître parfait''.

 

 












PA200039.JPGLe temple de Confucius, qui connut plusieurs fois des élargissements et des restaurations sous les dynasties des Ming et des Qing, comprend neuf groupes d'édifices dont les bâtiments principaux sont alignés sur un axe nord-sud, les bâtiments secondaires s'alignent symétriquement sur les côtés, l'ensemble comprend 466 pièces, 54 portes et portiques qui occupent 21 hectares. 
















La résidence des Kong 




PA200064.JPGAvant la 9e génération des descendants de Confucius, sa résidence est restée à l'état d'origine. Au temps des Han (206 av. J.-C.-220), elle commença à subir quelques modifications, notamment avec l'élévation des titres conférés par l'empereur aux descendants de Confucius, et fut élargie. Sous le règne de l'empereur Ren Zong des Song, celui-ci conféra au descendant de la 46e génération de Confucius, le titre de ''Sage Duc'' et depuis lors, la résidence de la famille des Kong est appelée aussi celle du ''Sage Duc''. Elle occupe aujourd'hui 16 hectares, s'étend sur 2 km du sud au nord et comprend 463 pièces.







PA200052.JPG
























La tombe de Confucius

PA200091.JPGSituées à un kilomètre au nord de Qufu, on peut voir dans un cimetière les tombes de Confucius et de ses descendants.

L'année suivant le décès de Confucius, ses disciples l'enterrèrent au bord de la rivière Zhu au nord de Qufu. Au fur et à mesure de l'élévation du statut de Confucius, son cimetière a été restauré et élargi jusqu'au temps des Qing. C'est devenu un jardin paysager occupant 2 km² et ceint de murs hauts de 3,4 m et longs de 7,5 km.
















PA200086-copie-1.JPGCe jardin paysager est agréable, ombragé et tranquille. Le nombre des vieux arbres qui s'élèvent vers le ciel est estimé à 20 000 environ. 
 





















Et c'est malheureusement la fin de la journée; il est un peu plus de 17h mais le crépuscule recouvre déjà de son voile sombre cette belle journée ensoleillée. 
J'ai bien sûr apprécié ma visite à Qufu mais elle me laisse un peu déçue car j'aurais tellement voulu pouvoir en profiter un peu plus ! J'aurais voulu explorer les recoins secrets de ces vastes ensembles architecturaux et me perdre dans les allées ombragées.... En tout cas, les vieux bâtiments qui ont échappé, heureusement, aux fourches caudines de Mao et de sa Révolution Culturelle ,ainsi que les immenses cyprès centenaires offrent un superbe écrin pour celui dont ils célèbrent la mémoire...




Dimanche 20 : excursion au Mont Taishan (dont le pic le plus haut s'élève à 1545m). Vous allez me reprocher de n'être jamais contente mais, là encore, je vais me plaindre. Se rendre sur la première montagne sacrée de Chine en bus et en téléphérique, n'est-ce-pas une hérésie ???? Cela n'a aucun sens, autant dire que je n'ai rien vu. C'est pourquoi, je suis plus que jamais décidée à y retourner et à grimper, cette fois-ci, les 6000 et quelques marches qui mènent au sommet. Et, là, je serai enfin satisfaite !


PA210199.JPGPour en revenir à notre excursion, 40 petites minutes de marche depuis le terminus du téléphérique nous ont conduit au temple situé au sommet. Ce jour-là, il y avait un peu de brume mais l'on pouvait voir un peu les sommets alentours. 











PA210192.JPGEn réalité, le sommet n'est pas très beau : beaucoup de gens, de bâtiments plus ou moins traditionnels... Et puis, ces innombrables demandes pour poser sur des photos !!!! Je ne le supporte plus. J'ai cru mourir, vraiment. Impossible de faire 100m sans qu'un Chinois nous fasse signe (à moi et à une autre fille du groupe) qu'il veut prendre une photo avec nous. J'ai refusé catégoriquement à chaque fois alors que mon amie se laissait faire. Cela m'ennuie car je ne veux pas qu'ils pensent que les Occidentaux sont des gens désagréables mais cela m'agace tellement de jouer le rôle de potiche décorative !
 




PA210184.JPGEn fait, ce qui m'angoisse pour ma future randonnée à Taishan, ce n'est pas de devoir grimper 6000 marches (le chemin qui serpente à flan de montagne que vous pouvez apercevoir sur la photo) mais plutôt de devoir affronter 6000 Chinois voulant me prendre en photo !.... Surtout que certains s'acharnent car même après notre refus (poli), certains nous harcèlent presque et vont jusqu'à nous suivre pour nous prendre à notre insu ! Rrrrr de vrais paparazzi...






Je pense qu'en fait un bon nombre de ces Chinois sont de la campagne et qu'ils n'ont probablement jamais rencontré d'étrangers auparavant; d'où ces sollicitations. Preuve que certains chinois viennent d'une autre époque : mon amie a demandé à 3 vieilles femmes de poser avec elle sur une photo et lorsqu'elle a regardé la photo sur l'écran de son appareil photo numérique, les vieilles femmes se sont approchées et ont voulu voir ce que regardait mon amie. Lorsqu'elles se sont vues sur l'écran, elles étaient ravies : elles faisaient des commentaires en se désignant les unes les autres et en riant. C'était un très amusant et très sympathique spectacle !

Donc, malgré tout, agréable matinée. Quel plaisir d'être sur une montagne, de pouvoir respirer à pleins poumons un air pur, de savourer cette fraîcheur piquante et contempler des montagnes embrumées...

Et pour finir ce beau week-end, une petite photo qui fera fondre les coeurs tendres et même les autres (juste retour des choses : moi aussi je les prends en photo !) :

PA210213.JPG

  

Partager cet article

Repost 0
Published by armel - dans Shandong
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Une prof de fle en Chine
  • Une prof de fle en Chine
  • : Récit de voyage en Chine et vie quotidienne d'une prof de fle
  • Contact

Rechercher

Archives